Sommaire
Senior Actu

Jambes lourdes : les conseils du laboratoire Ménophythéa

Le laboratoire Ménophythéa vient de commercialiser un nouveau produit baptisé Ménophytea Jambes Légères qui permet de réduire la sensation de jambes lourdes. Pour l’occasion, voici donc quelques conseils et informations pour mieux lutter et comprendre ce phénomène qui concerne de nombreuses femmes ménopausées.


Jambes lourdes : les conseils du laboratoire Ménophythéa
Sous l'effet des variations hormonales de la ménopause, les femmes sont souvent sujettes à l’insuffisance veineuse qui peut notamment provoquer une sensation désagréable de jambes lourdes, fatiguées et gonflées. Ce phénomène peut être très gênant au quotidien, souvent en fin de journée, particulièrement dans une position debout, lorsqu’il fait chaud ou encore en voyage…
 
Après 45 ans, les femmes voient apparaître un affinement et une fragilisation de leur peau liés à la chute du taux d’oestrogènes. En effet, les fibres de collagène et d’élastine qui assurent le maintien de la peau se désorganisent. Parallèlement, la sécrétion de sébum diminue, donnant lieu à une modification du film hydrolipidique d’où un dessèchement cutané. La peau est alors moins bien hydratée et plus sensible aux agressions extérieures. Les femmes ressentent que leur peau est plus sèche, rêche, elle tiraille et rougit plus facilement. C'est pourquoi il est essentiel de bien hydrater la peau et d’éviter les produits desséchants.

​Zoom sur l’insuffisance veineuse

Il s’agit d’un mauvais fonctionnement des veines se caractérisant par un retour insuffisant du sang vers le coeur, dû à une altération de la paroi de la veine. Le retour sanguin est assuré par le système veineux superficiel (10%) et par le système veineux profond (90%).
 
Le système superficiel fonctionne grâce aux variations de pression et aux clapets anti-retour.

Le système profond est la résultante de plusieurs mécanismes : les mouvements du diaphragme ; la pression du pied sur le sol ; les clapets anti-retour et les muscles du mollet.

​Conseils pour éviter les jambes lourdes

Eviter les vêtements trop serrés

Porter des vêtements amples, qui laissent les jambes respirer. Lorsque les jambes sont comprimées (dans des pantalons moulants), le retour veineux se fait moins bien, elles gonflent et deviennent lourdes, parfois douloureuses. Il faut donc opter pour des tissus souples, qui ne gênent pas quand on marche. Cela vaut également pour les chaussettes et les chaussures : pas de bas ni de bottes trop serrés !
 
Freiner sur la consommation de sel

Le sel favorise la rétention d'eau. Manger salé risque de renforcer cette désagréable sensation de jambes gonflées.
 
Utiliser de l’eau froide au niveau des jambes

Le soir, une petite douche fraîche pour les cuisses et les mollets ! Après une longue journée, prendre une douche froide : promener le jet de douche de bas en haut puis de haut en bas, jusqu'aux pieds, pendant quelques minutes.
 
Faire des massages en local

Après la douche froide, avant de se coucher, masser les jambes pendant quelques minutes avec des mouvements circulaires en remontant des pieds vers les cuisses. Ainsi, la circulation du sang et de la lymphe est favorisée, ce qui fait diminuer assez rapidement cette sensation de jambes lourdes.
 
Surélever les jambes en position allongée

Pour dormir, surélever légèrement les jambes. Glisser un ou deux coussins sous le matelas. Ainsi, le sang revient plus facilement vers le coeur et la sensation de jambes lourdes aura largement diminué au réveil. Astuce à appliquer aussi devant la télé ou l’ordinateur : surélever un peu les jambes dès que possible.
 
Marcher aussi souvent que possible

À chaque pas, les contractions du mollet et les pressions exercées sur la voûte plantaire favorisent le retour du sang vers le coeur. Pratiquer 20 à 30 minutes de marche par jour d'une traite en posant bien le talon en premier.
 
Choisir un sport adapté

Des jambes musclées favorisent le retour veineux. Les médecins recommandent de choisir une activité qui va faire travailler les muscles des jambes en douceur sans traumatiser les veines fragiles. Il faut donc privilégier les sports plus doux pour les jambes, comme la natation ou l’aquagym par exemple. Le cyclisme et la marche à pied sont également recommandés. Attention à bien choisir de bonnes baskets avec un bon amorti.


Publié le Mercredi 8 Avril 2015 dans la rubrique Bien-être | Lu 1097 fois