Sommaire
Senior Actu

Jamaïque – Les médias devraient faire évoluer les mentalités sur le vieillissement de la population


Dans les colonnes du Jamaica Observer du 25 avril 2004, Claude Robinson, professeur doyen de la University of the West Indies (Kingston, capitale) estime que les défis posés par le vieillissement de la population jamaïquaine ne pourront être relever que si les médias nationaux abandonnent leurs stéréotypes sur les personnes âgées.

La Jamaïque va vieillir elle aussi. L’évolution de la démographie du pays comporte bien des similitudes avec celles des pays occidentaux. L’espérance de vie y est déjà comparable : 75,7 ans en moyenne. Et d’après les projections de l’ONU, entre 2000 et 2050, le nombre de personnes de plus de 65 ans passera de 186.000 à 692.000 - de 7,2% à 18,9% de la population. L’âge médian jamaïquain devrait être de 40,8 ans en 2050.

L’ex-colonie britannique, d’après un spécialiste, partage avec la Chine la particularité de vieillir avant de devenir riche. Les problèmes économiques à affronter seront en cela bien différents de ceux des pays occidentaux. Le développement de la pauvreté chez les personnes âgées est à craindre (voir sur le même sujet notre article : Chine – Le ''spectaculaire'' vieillissement de la population chinoise exige des réformes urgentes).

Pour Claude Robinson, chercheur en sciences politiques et spécialistes des médias, la Jamaïque ne pourra mener les réformes nécessaires que si la télévision et les journaux aident à changer les mentalités et cessent de véhiculer des stéréotypes éculés sur les seniors. Montrer par l’intermédiaire de la presse que l’on peut être âgé et actif est vital pour accompagner le processus de vieillissement de la population jamaïquaine.

Le professeur donne quelques exemples – comme les rampes d’entrée dans les bus publics trop hautes pour les plus vieux, la dévalorisation du métier de gérontologue- où l’intervention des journalistes auprès de l’opinion publique pourrait faire évoluer les choses. Les médias, soutient-il, ont bien déjà « aidé à l’amélioration des styles de vie, en terme de nutrition ou d’information quant aux dangers de la cigarette ».


Publié le Mardi 4 Mai 2004 dans la rubrique Divers | Lu 1885 fois