Sommaire
Senior Actu

J’ai quelque chose à vous dire : trois films pour mieux faire connaître Alzheimer

L'Association France Alzheimer a produit trois films courts réalisés par Chantal Briet et réunis sous le titre « J’ai quelque chose à vous dire ». Ces moyens-métrages visent à mieux faire connaître la maladie et surtout les personnes qui en sont atteintes, entourées de leurs proches et des professionnels.


Ces trois films sobrement intitulés « Le temps du diagnostic » (20 min), « Chez soi » (30 min) et « Deux fois par semaine » (30 min) retracent différents aspects de la vie avec la maladie d’Alzheimer : le diagnostic, les thérapies non médicamenteuses et la prise en soin à la maison.

Ils ont été réalisés à partir de nombreux témoignages, « la parole des personnes atteintes est au centre des sujets permettant de changer les représentations que nous pouvons avoir sur les malades » précise le communiqué de France Alzheimer. Et d’ajouter : « souvent peu entendues, les personnes atteintes de maladies neuro-dégénératives ont beaucoup de choses à nous dire ! »

Les trois films ont été réalisés par Chantal Briet, réalisatrice indépendante dont les documentaires le plus souvent à caractère sociaux, ont étés sélectionnés dans de nombreux festivals internationaux. Son dernier film, Alimentation générale, sorti en salles en novembre 2006, a reçu deux prix internationaux au Festival DocLisboa de Lisbonne et au Festival International de cinéma documentaire de Navarre à Madrid.

Rappelons que France Alzheimer propose également une documentation complète d’information sur la maladie, notamment diffusée par le biais de ses 106 associations départementales, véritables centres de ressource au niveau local. Ces films disponibles en un DVD constituent un support supplémentaire d’information et de dialogue offert aux familles concernées par la maladie. Ils sont également un outil de formation pour les professionnels travaillant avec des personnes atteintes de maladies neurodégénératives.

En France, 225 000 nouveaux cas sont détectés chaque année.

Informations sur les trois films :

1- « Le temps du diagnostic » - durée 20 min

• Comment poser un diagnostic aujourd’hui ? : les différentes étapes et conduites à mener.

• Témoignages de familles et d’une personne malade sur le « temps de l’annonce du diagnostic» et le choc qu’il provoque.

• Table ronde autour de l’annonce réunissant 3 professionnels.

2- « Chez soi » - durée 30 min

Roger Brebion, 84 ans, vit dans son appartement parisien avec sa femme Renée, 87 ans, atteinte de la maladie depuis de nombreuses années. Ils s’aiment et sont mariés depuis 60 ans. Roger nous fait part de son expérience, « ses peines et ses joies », et nous invite à partager quelques moments de son quotidien avec sa femme, qui garde un solide sens de l’humour et de la répartie. Un portrait tendre et émouvant de l’histoire d’un couple confronté à la maladie, qui tente, malgré les épreuves, de maintenir une vie chez soi.

3- « Deux jours par semaine » - durée 30 min

« Comment souffrir autant sans avoir mal nulle part ? », telle est l’une des paroles recueillie à l’hôpital de jour de l’hôpital Bretonneau et prononcée par une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Différents témoignages de personnes sont ainsi recueillis au cours des ateliers thérapeutiques auxquels se rendent les personnes deux fois par semaine. Chacun rend compte à sa manière du caractère essentiel de cette prise en soin. Il est pourtant nécessaire de rappeler que seules 5% des personnes atteintes de la maladie ont accès à ces soins non médicamenteux.

Fiche technique des trois films :

Réalisation : Chantal Briet
Coproduit par France Alzheimer et Arsenal Production
Réalisé avec le soutien de l’INPES et de la DGS
Disponible auprès de France Alzheimer

Infos pratiques

Association France Alzheimer et Maladies Apparentées - Union Nationale des Associations Alzheimer
21 boulevard Montmartre - 75002 Paris
Tél. : 01 42 97 52 41
Fax : 01 42 96 04 70
contact@francealzheimer.org

Association reconnue d’utilité publique par décret du 8 mars 1991


Publié le Jeudi 28 Juin 2007 dans la rubrique Santé | Lu 5426 fois