Sommaire
Senior Actu

Italie - Les salariés italiens doivent épargner pour préparer leur retraite


Le président de la Commission nationale italienne de la recherche sur l’exclusion sociale, également professeur à l’Université Catholique de Milan, Giancarlo Rovati, a souligné lors d’une récente conférence organisée par l’Institut Européen de l’Administration Publique, que les salariés italiens risquaient de devoir faire face à une certaine pauvreté s’ils n’épargnaient pas pour leur retraite.

M. Rovati a donc insisté sur l’importance de l’épargne complémentaire en vue d’améliorer le montant des futures pensions. Il a rappelé qu’à l’heure actuelle, un individu de 60 ans qui part à la retraite avec 35 années de cotisation, touche environ 67% de son salaire. Ainsi, « malgré les insuffisances et les inégalités, on peut estimer que les système des retraites italien, a contribué, au moins durant les trois dernières décennies, à réduire le risque de pauvreté chez les personnes âgées de cette génération » a-t-il précisé.

Toutefois compte-tenu de la nouvelle réforme des retraites, ce taux de 67% devrait être appelé à baisser. En 2020, un salarié qui n’aura pas préparé sa retraite par une épargne supplémentaire, percevra une pension de seulement 56% de son salaire et en 2050 ce pourcentage devrait passer sous la barre des 50% (48.1%). Ce qui est dangereux, estime Rovati, c’est que dans l’ensemble, les Italiens sont peu conscients du risque d’appauvrissement que cela représente.

En se basant sur ces estimations, Rovati préconise d’envisager trois stratégies complémentaires : augmenter l’emploi, retarder l’âge du départ en retraite et développer un système de retraite alternatif. Et de préciser qu’une augmentation d’un point du taux d’emploi « serait plus efficace que n’importe quelle manipulation financière sur les retraites ». Enfin, Rovati conclut que les employeurs doivent se préparer à retenir les salariés de plus de 50 ans.



Italie - Les salariés italiens doivent épargner pour préparer leur retraite


Publié le Lundi 11 Octobre 2004 dans la rubrique Retraite | Lu 1938 fois