Sommaire
Senior Actu

Italie – La réforme des retraites se dirige vers un système par capitalisation


L’Italie a une tradition de départs précoces en retraite, l’âge minimum de liquidation des droits étant de 57 ans. Par ailleurs une retraite à taux plein se valide après 35 annuités. La réforme que prépare le gouvernement de Silvio Berlusconi prévoit de remonter l’âge minimum de départ à 62 ans. L’autre point du projet est de développer les fonds de pension privés. La mesure la plus controversée vise le transfert des contributions normales des jeunes employés au système de répartition dans les fonds de pension privés des plus vieux salariés. Ce plan subit une opposition active de la part des syndicats : « Le gouvernement veut passer des lois qui vont détruire le système mis en place dans les années 90 » estime Morena Piccinini, responsable du CGIL, le plus grand syndicat italien. Une grève générale serait en préparation. De son côté le syndicat patronal COFINDUSTRIA estime pour sa part que le gouvernement ne va pas assez loin et qu’il devrait privatiser au maximum le régime de retraite.


Publié le Vendredi 6 Juin 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 366 fois