Sommaire
Senior Actu

Israël – Les « communautés de soutien » pour seniors âgées connaissent un succès flamboyant


Les « communautés de soutien », qui permettent aux personnes âgées israéliennes de continuer à avoir une vie sociale et familiale quasi-normale, connaissent un engouement croissant du fait de leur faible coût et de leur sécurité ; le concept a été développé par l’association israélienne de défense des intérêts des retraités JDC-ESHEL.

Ces micro-sociétés réunissent chacune près de 200 ménages seniors, sous la responsabilité d’un « père » ou d’une « mère » de la communauté. Ce professionnel coordonne le programme, rend visite aux pensionnaires, et est joignable 24h/24. Il aide les seniors à effectuer des réparations dans leurs maisons ou à assurer leur transport à l’hôpital en cas de souci.

L’adhésion à la communauté ne coûte que 100 shekels au maximum (18,2 euros), car de nombreuses aides gouvernementales, locales et associatives (et notamment du père de l’idée JDC-ESHEL) entourent le projet. Chaque pensionnaire a à sa disposition un panier de services : ambulance disponible pour un prix symbolique, visite à domicile d’un docteur, sonnettes d’appel en cas d’urgence et enfin accès à des manifestations culturelles.

Les résultats du programme, notamment en terme de coût, auraient impressionné le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, qui aurait demandé à JDC-ESHEL de créer 100 nouvelles communautés à travers le territoire. Selon le quotidien national Haaretz, l’installation d’une « communauté de soutien » coûte à la nation 196$ par pensionnaire, 250 fois moins qu’une maison de soins classique pour retraités. Les services fournis le sont pour des sommes modiques comparées au prix que payerait une personne seule, du fait d’arrangements entre la communauté et le secteur privé.

Le concept rassure de plus les personnes âgées dans un contexte national stressant – c’est en tout cas l’un des arguments majeurs de JDC-ESHEL pour vanter son bébé. Des travailleurs sociaux travaillent en coopération avec le père de la communauté pour s’assurer de la disponibilité des services et réduire l’anxiété des retraités.

La première communauté fut fondée il y a dix ans, près de Jérusalem. Aujourd’hui 103 communautés de ce type existent en Israël, rassemblant plus de 15.000 personnes âgées. L’expérience serait sur le point d’être exportée vers les Etats-Unis, par le biais de la communauté juive.

JDC-ESHEL est une association à but non lucratif qui a pour but d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées en Israël. L’organisation est soutenue financièrement par le gouvernement israélien et l’Association Américaine de l’Entraide Juive. Son rôle prend de l’ampleur avec l’augmentation de la population retraitée, imputable aussi bien à l’allongement de l’espérance de vie qu’à la part disproportionnée de personnes âgées dans la population immigrante.


Publié le Lundi 3 Mai 2004 dans la rubrique Social | Lu 717 fois