Sommaire
Senior Actu

Israel - Les changements des tissus profonds du cerveau augmenteraient le risque de crise cardiaque


Des chercheurs israéliens auraient découvert que des changements dans la substance blanche du cerveau, fréquents chez les personnes âgées, augmentaient les risques d’infarctus du myocarde.

L’étude, rendue publique en juillet dernier, démontre que les personnes atteintes de leukoaraiosis – perte partielle de substance blanche – avaient 1,5 fois plus de risques d’être victimes d’un infarctus par rapport à la moyenne ainsi qu’une probabilité de récidive deux fois plus élevée.

Cette étude qui fait partie d’un vaste programme international est la première du genre. Pour son auteur, Jonathan Y. Streifler, directeur du département de neurologie du centre médical Rabin Golda Campus de Petah-Tikva, c’est en effet la première fois que des chercheurs étudient la leukoaraiosis sur le long terme, permettant ainsi un vrai diagnostic et une meilleure compréhension de son développement.

L’attaque cardiaque est l’une des préoccupations de santé publique majeures des pays industrialisés. Aux Etats-Unis, 4,4 millions de personnes ont eu un ou plusieurs infarctus, 50% sont totalement ou partiellement dépendantes physiquement.



Publié le Vendredi 17 Octobre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 448 fois