Sommaire
Senior Actu

Israël : Des chercheurs expliquent l’efficacité de la Rivastigmine contre l’Alzherime


Les Professeurs Sussman et Silman du Département de Neurobiologie de l’Institut Weizmann et la doctoresse Pazit Bar-On ont réussi à expliquer l’efficacité d’un médicament récemment autorisé dans le traitement de l’Alzheimer, la Rivastigmine. Cette maladie, liée à la vieillesse, se manifeste notamment par un déficit en Acétylcholine, une substance qui transmet les messages entre les cellules du cerveau. Ce déficit est aggravé par l’action d’une enzyme, l’Acétylcholinestérase -AChE- qui décompose l’Acétylcholine. La Ravastigmine agit en inhibant l’AChE, permettant ainsi au taux d’Acétylcholine d'augmenter. Le groupe de chercheurs a par ailleurs découvert que cette inhibition était quasi irréversible. Pour comprendre le principe, des rayons X ont été projeté sur des cristaux de Rivastigmine associés à l’AchE. Une carte moléculaire en a été tirée, montrant l’arrangement spatial de tous les atomes d’AChE et de Rivastigmine. Grâce à cette carte, les scientifiques se sont aperçus qu’après s’être liée à l’AChE, la Rivastigmine se scinde en deux et déplace plusieurs atomes d’AChE, empêchant ainsi la réactivation de l’enzyme. Cette découverte permettra d’élaborer de nouvelles molécules chimiques pour combattre l’Alzheimer plus efficacement et surtout avec moins d’effets secondaires.


Publié le Lundi 2 Juin 2003 dans la rubrique Santé | Lu 516 fois