Sommaire
Senior Actu

Israël – 60% des piétons tués dans la circulation sont des seniors


Plus de 60% des piétons tués l’année dernière dans les rues de Tel Aviv étaient âgés de plus de 60 ans selon les dernières statistiques de la police locale, reprises dans un article du quotidien israélien Haaretz. Ces chiffres ne sont ni surprenants, ni exceptionnels, puisque l’année précédente, les piétons âgés étaient déjà les premières victimes des accidents de la circulation.

Les dernières campagnes de prévention destinées aux écoliers ont apparemment fonctionné. Dans la zone de Tel Aviv, le pourcentage d’enfants blessés ou tués a baissé. L’année dernière deux jeunes sont décédés dans des accidents de la circulation contre 39 adultes dont 25 de plus de 60 ans. La police admet, que très souvent, les adultes sont blessés pour les mêmes raisons que les petits : ils traversent sans regarder et n’empruntent pas les passages protégés.

« C’est plus simple de faire de la prévention auprès des enfants dans un environnement scolaire » explique l’un des responsables de la police. « C’est plus compliqué avec les personnes âgées. Nous ne pouvons pas les toucher chez elles. Nous faisons de notre mieux, mais la seule solution pour les éduquer serait une campagne d’informations dans les médias et sur le long terme » ajoute-t-il.

Les autorités soulignent que le nombre de personnes âgées qui décèdent dans les accidents de la route augmentent, car ces sujets récupèrent bien moins facilement que les jeunes « Parfois un simple choc suffit à tuer un aîné alors qu’un adulte ou un enfant pourraient s’en remettre sans problème ».

Selon une étude parue l’été dernier en Espagne, un quart des piétons seniors s’estime en danger lorsqu’ils se promènent dans la rue. Il faut rappeler qu’à partir de 50 ans, les capacités motrices diminuent, des problèmes visuels et auditifs peuvent apparaître, les réflexes baissent, les temps de réaction augmentent … Tous ces problèmes fonctionnels rendent les promenades dans les villes plus dangereuses.

Mais ce n’est pas tout, les seniors estiment aussi que les voies publiques ne sont plus adaptées à leurs besoins. Les feux rouges sont trop rapides, ils n’ont guère le temps de traverser. Ils souhaiteraient aussi davantage de passages piétons protégés et des trottoirs moins hauts. D’autres facteurs viennent augmenter ce sentiment d’insécurité : la densité du trafic, le bruit, la vitesse…
Israël – 60% des piétons tués dans la circulation sont des seniors


Publié le Jeudi 27 Janvier 2005 dans la rubrique Transports | Lu 4727 fois