Sommaire
Senior Actu

Israël – 20% des personnes âgées vivent en dessous du seuil de pauvreté


Environ 123 000 seniors israéliens vivraient en dessous du seuil de pauvreté (1 743 shekels ou 308 euros par mois), ce qui représente 20% de l’ensemble de la population âgée du pays, d’après un article récemment publié dans le quotidien israélien Ha’Aretz.

Ils sont cependant 200 000 (un quart de la population âgée) à n’avoir comme source de revenus que leur unique pension s’élevant à 1 864 shekels (330 euros), versée par l’Institut National d’Assurance (« National Insurance Institute »). Son nouveau directeur, cité par le quotidien israélien, estime que ces personnes auraient besoin d’urgence d’une aide de l’État et que le montant de leurs pensions devrait être augmenté à 2 200 shekels (environ 338 euros).

Parmi ceux qui se trouvent en dessous du seuil de pauvreté, certains souffrent de pénurie alimentaire, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas en mesure d’acheter au quotidien suffisamment de nourriture. Les finances ne sont pourtant pas l’unique cause de cette pénurie : l’incapacité à se rendre dans un magasin ou de préparer un repas y jouent également un rôle. En revanche, c’est bien faute d’argent pour le chauffage qu’un tiers des aînés ont froid dans leur logement durant l’hiver.

Enfin, presque un cinquième des personnes âgées en Israël n’ont plus de contact avec leur famille par manque d’argent pour se déplacer ou pour téléphoner, rapporte le quotidien.


Publié le Vendredi 20 Février 2004 dans la rubrique Social | Lu 546 fois