Sommaire
Senior Actu

Irmela Mensah-Schramm : une retraitée allemande lutte contre les graffitis néonazis

A 66 ans, Irmela Mensah-Schramm, retraitée allemande vivant à Berlin, ne chôme pas… En effet, elle lutte sans relâche contre les graffitis néonazis qui sont collés ou peints sur les murs de la capitale germanique, indique une récente dépêche de l’agence de presse AFP.


Ce n’est pas parce que l’on est à la retraite que l’on ne se sent plus impliqué dans la vie sociale d’un quartier, d’une ville ou d’un pays…

La preuve, Irmela Mensah-Schramm, 66 ans, lutte sans relâche contre les graffitis et les autocollants qui pullulent sur les murs de Berlin.

Dans les longues et grandes artères de la capitale allemande -l’une des plus étendues en Europe-, elle arpente le pavé, à la recherche de ces inscriptions néonazies. Armée seulement… de dissolvant, d’un appareil photo et d’un sac indiquant « Contre les nazis ».

Cela fait vingt-cinq ans qu’elle mène ce combat ; en un quart de siècle, cette ancienne enseignante affirme avoir nettoyé la ville de quelques 90.000 graffitis, tracts, photos, autocollants pronazis. La retraitée estime consacrer une trentaine d’heures par semaine et dépenser 300 euros par mois à ce nettoyage systématique.

Rappelons que la plupart des pays européens connaissent actuellement une résurgence des partis d’extrême-droite et une montée en puissance des nationalismes.


Publié le Jeudi 12 Janvier 2012 dans la rubrique Société | Lu 1319 fois