Sommaire
Senior Actu

Irlande - Un senior sur dix se sent isolé (étude)

Selon une récente étude du Conseil national sur les vieillissement et les personnes âgées (NCAOP) de la République d’Irlande paru la semaine dernière, la majorité des seniors qui vivent dans le pays ne ressentent pas un sentiment de solitude, toutefois une minorité significative, 50.000 individus admettent se sentir très isolés, précise le rapport.


Cette étude, même si elle relève qu’un bon nombre de seniors se sentent isolés, n’est pas complètement négative puisque presque les trois quarts (73%) des irlandais âgés indiquent qu’en vieillissant, ils reçoivent plus d’aide et de soutien de la part de leurs familles, de leurs proches ou de leurs voisins. Ainsi, ces derniers, ne se sentent ni seuls ni déconnectés de la vie sociale.

Cependant ce chiffre ne doit pas caché les 50.000 personnes âgées qui vivent isolées. Cela représente tout de même 11% des seniors de plus de 65 ans de ce pays de quatre millions d’habitants. Selon ce rapport, ces individus sont principalement des célibataires ou des veuves, sont âgés de plus de 80 ans et souvent en mauvais état de santé. On note aussi que leur niveau d’éducation est plus faible que la moyenne et qu’ils sont issus d’un milieu socio-économique relativement pauvre.

Selon le NCAOP, les autres personnes âgées susceptibles de connaître l’isolement sont celles qui vivent en location ou en milieu rural. Autre point important, l’accessibilité aux transports publics ou privés. C’est un facteur prépondérant dans le développement du lien social, du contact avec la famille, les amis et la société en général. Ainsi, les personnes qui n’ont pas accès à ces transports témoignent d’un niveau de solitude plus élevé que la moyenne.

Tous ces facteurs rendent ces aînés particulièrement vulnérables lorsqu’ils tombent malades ou lorsqu’ils sont confrontés à une période de crise, tel que le décès d’un conjoint

En revanche les personnes âgées qui souffrent le moins de la solitude, sont celles qui sont mariées, qui vivent en zone urbaine, qui ont accès aux transports et dont les revenus sont plus élevés. Les seniors en bonne santé sont aussi moins sujets à l’isolement.

Pour la majorité des personnes âgées (80%) le plus proche parent vit en moyenne à trois kilomètres de leur domicile. Leurs proches qui sont le plus à même de leur fournir de l’aide sont les enfants adultes, principalement les filles.

Les 683 aînés sondés ont identifié le fait de sortir comme étant un facteur extrêmement important pour faciliter les rapports sociaux. Ceux qui se trouvent dans l’incapacité de se promener sans l’aide d’un tierce personne estiment que cela entraîne un sentiment de solitude et d’isolement.

Pour les participants de cette étude, la solitude provient de la perte du contact avec la famille, des disputes, de l’espacement des appels téléphoniques, d’un sentiment d’insécurité, de la perte de la mobilité et d’une attitude négative envers les personnes âgées dans la société en général, indique le rapport de la NCAOP
Irlande - Un senior sur dix se sent isolé (étude)


Publié le Vendredi 25 Mars 2005 dans la rubrique Société | Lu 1822 fois