Sommaire
Senior Actu

Irlande – Un récent rapport s’inquiète de la santé des Irlandais âgés


Une enquête menée en Irlande, intitulée « Healthy Ageing In Ireland : Policy, Practice and Evaluation » et parue le 25 novembre, s’inquiète de la santé des Irlandais âgés, qui aurait décliné ces dernières années en comparaison avec les autres pays européens. L’Irlande est aujourd’hui au dernier rang des pays européens en ce qui concerne l’espérance de vie, et à l’avant-dernier rang en termes d’espérance de vie en bonne santé. Commandée par le « National Council on Ageing & Older People » (NCAOP), cette étude fait également le point sur la promotion du « bien vieillir » en Irlande.

L’enquête part du constat que les préjugés et les idées fausses concernant la vieillesse ont conduit à une sous-estimation des bénéfices que peuvent apporter les politiques favorisant un vieillissement sain. Le pays doit donc désormais lutter contre cette tendance et promouvoir ces politiques. Pour cela, le NCAOP préconise la formation d’un budget annuel de cinq millions d’euros de la part du « Department of Health and Children » pour promouvoir le « bien vieillir ». Le Conseil recommande également de cibler en priorité les femmes âgées, celles-ci ayant une espérance de vie plus courte et plus marquée par la maladie ou le handicap que les autres femmes européennes. Autre groupe qui demanderait plus d’attention : les Irlandais âgés à faibles revenus.

Le NCAOP insiste finalement sur l’importance de la collaboration entre les pouvoirs publics, les médecins généralistes, le personnel médical, les organisations, telles les associations de retraite active, et surtout les personnes âgées elles-mêmes. Le but est de réduire la différence entre la durée d’espérance de vie des Irlandais et celle des autres européens.




Publié le Mercredi 3 Décembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 345 fois