Sommaire
Senior Actu

Irlande – Prévention routière : quand les seniors traversent au nez des poids lourds


En cas de ralentissement du trafic, ce sont les personnes âgées qui ont le plus de risques d’être tuée par un poids lourd, c’est ce que clame haut et fort le Conseil de Sûreté irlandais (National Safety Council) qui a lancé le 14 juillet dernier une vaste campagne de prévention routière.

Directement mis en cause dans les accidents : l’angle mort. Le Conseil de Sûreté met ainsi en garde les piétons âgés et les invitent à ne pas traverser au nez des poids lourds. Pat Costello, directeur général du Conseil lance un message très simple : « si vous ne pouvez pas voir le conducteur du camion, dites-vous que lui non plus ne peut pas vous voir. »

Ce problème est tout particulièrement vrai dans les zones rurales où l’absence de passages piétons rend les traversées périlleuses. Au total, un millier de piétons ont perdu la vie après avoir percuté un poids lourd.

L’Association Irlandaise des Transports Routiers (IRHA) note que souvent, les seniors se servent des pare-chocs des camions qui avancent au pas ou qui sont bloqués par le trafic comme d’une rampe pour traverser. Ce faisant, ils sont parfaitement invisibles pour les conducteurs. Lorsqu’ils redémarrent, c’est le drame.

Eamonn Morrissey, président de l’Association, remarque que « lorsqu’il y a un ralentissement, les gens perdent la notion de danger. »

Afin de diminuer le nombre d’accidents de ce type, des rétroviseurs convexes baptisés ‘cyclopes’ doivent être installés sur chaque poids lourd. Pour l’heure, seuls 10% des 80 000 véhicules lourds ont sont équipés. Pour l’IRHA, il s’agit d’une priorité et comme l’indique son porte-parole, Jimmy Quinn, « ce n’est pas un problème de coût puisque chaque rétroviseur ne vaut que 35 euros. »

Et d’ajouter que le gouvernement doit faire un effort sur la signalisation routière en diminuant le nombre de croisements dangereux ou trop étroits pour les camions qui doivent manoeuvrer sur les trottoirs.

Le Conseil National pour la Vieillesse et les Personnes Âgées (NCAOP) prépare un rapport contenant toutes les recommandations nécessaires visant la réduction de décès sur les routes. Il rappelle que les seniors, en raison d’une mobilité réduite et d’une vue souvent déficiente, doivent bénéficier d’une meilleure prise en compte.


Publié le Mardi 20 Juillet 2004 dans la rubrique Transports | Lu 1287 fois