Sommaire
Senior Actu

Interview d’Hubert Tissot, responsable Produit Ville chez Les Senioriales

Afin d’en savoir un peu plus sur les résidences pour seniors autonomes « Les Senioriales », voici une petite interview d’Hubert Tissot, responsable Produit Ville. « Nous avons apporté une réponse adaptée aux besoins spécifiques des seniors de cet âge ».


Les Senioriales en Ville, une déclinaison des Senioriales Village ?


Oui et non… En écoutant certains de nos résidents et nos prospects, nous avons compris qu’il y avait une autre demande pour des résidences en coeur de ville.
 
Ces demandes émanaient d’une population de seniors plus âgée que celle des jeunes retraités des Senioriales village. Nous avons pris en compte tous ces paramètres pour repenser complètement une nouvelle offre en termes de surface, de prix, d’ergonomie et de services tout en gardant les fondamentaux des Senioriales : le confort, la sécurité, la convivialité et les vacances.
 
Comment caractériseriez-vous les habitants des Senioriales en ville ?

Pour la plupart d’entre eux, ce sont des personnes dont l’âge se situe autour de 75 ans, en grande partie des femmes seules, locataires, disposant d’un budget moins important que celui de nos résidents village.
 
Quelles sont les caractéristiques des Senioriales en Ville ?

Nous avons apporté une réponse adaptée aux besoins spécifiques des seniors de cet âge. Ce nouveau concept s’est construit avec une offre de services et d’animations à la carte, une architecture fonctionnelle, ergonomique et valorisante, et un lieu de vie ouvert sur la cité.
 
Par exemple ?

Des collaborateurs sur site intégrant la résidence et ses résidents dans le milieu économique, associatif et culturel de la cité. Une équipe de conception avec une plasticienne designer qui créa l’identité du concept offrant un espace de vie mettant en avant des notions de fraîcheur, de lumière, de lisibilité de l’espace, par un design contemporain et des choix graphiques et chromatiques… Un architecte d’intérieur qui travaille sur la fonctionnalité des espaces…. Un acousticien qui préconise l’emploi de certain matériaux afin d’améliorer la qualité phonique des espaces… Un ergonome qui travaille sur des équipements et du mobilier faciles d’utilisation pour tous… Un paysagiste qui travaille sur des jardins aménagés avec des pauses thématiques permettant à la fois de stimuler des sens oubliés ou tout simplement retrouver un havre de paix en centre-ville.
 
Et les prix ?

C’est aussi un de nos points forts. Pour rester en phase avec le montant des retraites, nous proposons par exemple un loyer moyen de 485 euros pour une surface de 42 m2 auxquels se rajoutent des charges évaluées à 118 euros. Cela grâce à notre politique de services à la carte permettant à nos résidents de choisir les prestations qu’ils souhaitent et non en les leur imposant ce qui ferait inexorablement gonfler les charges.


Publié le Mardi 27 Août 2013 dans la rubrique Habitat | Lu 1139 fois