Sommaire
Senior Actu

International - Les seniors, pas suffisamment pris en compte par les opérateurs de téléphonie mobile


A en croire les professionnels du marketing, le portable reste l’apanage des adolescents. Ce sont eux qui créent les tendances et qui poussent les fabricants à se livrer une concurrence sans merci, à tel point qu’ils en oublient le secteur des seniors, comme l’a fait remarqué le 22 juin The Feature, un site dédié à la technologie.

Les seniors semblent moins friands de portables. Pas très demandeurs, ils ne se soucient pas des innovations technologiques, ne sont pas prêts à mettre des sommes importantes pour acquérir un portable et en général, considèrent le téléphone mobile comme un gadget inutile. Aussi, pour nombre de fabricants, ne représentent-ils pas une cible très intéressante.

Outre les facteurs d’ordre économique, la vieillesse n’intéresse pas le marketing technologique qui refuse de prendre en considération cet aspect de l’existence. De plus, les connaissances concernant les attentes des seniors restent minimes, malgré quelques études de marché.

Les fabricants sont réticents à se lancer à la conquête d’un marché qui n’est pas perçu comme « sexy » et qui suppose de nombreux changements tant sur le plan de la politique de vente que du design.

Le secteur mérite pourtant que l’on s’y attarde. Avec le départ en retraite des baby-boomers, il va être impossible d’ignorer le marché des seniors. Actifs, dynamiques, ces jeunes retraités ont des besoins et des envies spécifiques et ne souhaitent pas être mis à l’écart. Les personnes d’un certain âge sont de plus souvent des clients fidèles.

Quelques fabricants tentent déjà de développer de nouvelles idées telles que des téléphones portables avec des touches plus grandes, plus maniables, ou de nouveaux services SFR ou Bouygues Télécom proposent en France des forfaits « seniors »). Mais tous vont devoir se préparer sérieusement à relever le challenge que représente l’arrivée des boomers dans le marché de la téléphonie mobile.


Publié le Mercredi 30 Juin 2004 dans la rubrique Consommation | Lu 1042 fois