Sommaire
Senior Actu

International – Les oignons pourraient diminuer le risque de cancer de la prostate


L’oignon pourrait jouer un rôle important dans la diminution du risque de cancer de la prostate, d’après une étude menée par un chercheur américain, William Grant, et publiée dans la revue « European Urology ».
Pour mener son enquête, William Grant a étudié les taux de mortalité due au cancer de la prostate dans 32 pays à la fin des années 1990, à partir des données de l’Organisation Mondiale de la Santé, ainsi que les habitudes alimentaires de ces pays et leur taux de radiations solaires. L’étude montre que les aliments augmentant le plus le risque de développer cette maladie sont les produits d’origine animale, tels la viande ou les produits laitiers. Au contraire, les oignons, les céréales, les haricots, les fruits et les légumes réduiraient le risque de cancer de la prostate, ainsi que l’exposition au soleil, grâce à la production de vitamine D par le corps que cela entraîne. En d’autres termes, les graisses et protéines seraient des facteurs à risque, tandis que les glucides complexes et les antioxydants seraient des agents réducteurs de risque. Parmi ces agents, le chercheur s’intéresse tout particulièrement à la famille des liliacées, à laquelle appartient l’oignon, qui a peu été étudiée, mais dont un ou des composants serai(en)t très efficace dans la diminution du risque de cancer de la prostate.


Publié le Jeudi 22 Janvier 2004 dans la rubrique Santé | Lu 491 fois