Sommaire
Senior Actu

International – L’ “Alliance pour la Santé & l’Avenir” : réfléchir sur le vieillissement

(2165 signes)


Les « International Longevity Center » (ILC) des États-Unis, de France et de Grande-Bretagne ont lancé l’ « Alliance pour la Santé et l’Avenir » à Paris le 19 novembre dernier. Celle-ci conduira des recherches sur les questions liées au vieillissement, organisera des manifestations à l’attention des universitaires et des leaders d’opinion et lancera des initiatives pédagogiques à grande échelle, afin de mieux faire connaître aux individus, aux communautés et aux gouvernements le concept de vieillissement productif. L’un des principaux objectifs de l’Alliance est d’ouvrir la voie à des stratégies concrètes qui aideront les secteurs privé, public et bénévole à mettre au point des programmes visant à améliorer la sécurité financière et la qualité de vie des personnes âgées, en leur permettant de continuer à être productifs au sein de la société.

La première manifestation publique organisée par l’Alliance s’est déroulée à Paris, le 19 novembre, sous forme de séminaire intitulé « La Nécessité d’inscrire la Santé Cognitive à l’Agenda Socio-économique Européen ». Outre ce séminaire, l’Alliance consacrera sa première année à six domaines de recherche: les indicateurs de vieillissement actif, les recommandations individuelles pour un avenir sain, la lutte contre la discrimination liée à l’âge, l’engagement productif (activités au sein d’une société vieillissante), les relations entre santé, longévité et richesse et, enfin, l’assurance dépendance.

Pour le moment, l’Alliance limitera ses recherches à l’Europe, où l’âge moyen grandit très vite: en 2000, il était de 38 ans, en 2050, il s’élèvera à 48 ans. Deux publications sont prévues à court terme: un périodique "Health & the Future" et une lettre d'information en ligne. Une « Université de la Santé et de l’Avenir » devrait également organiser des sessions de formation pour les journalistes et autres leaders d’opinion, afin de les familiariser avec ces questions.
Dr. Robert Butler, Françoise Forette et la Baroness Sally Greengross sont les fondateurs des ILC des États-Unis (1990), de France (1995) et de Grande-Bretagne (1997). Ils coprésideront désormais l’Alliance pour la Santé et l’Avenir.


Publié le Vendredi 12 Décembre 2003 dans la rubrique Divers | Lu 792 fois