Sommaire
Senior Actu

Intergénération : une ville de l’Oise propose un service civil de solidarité pour les jeunes

Depuis quatre ans, la mairie de Gouvieux, petite commune du département de l’Oise, propose avec succès à ses jeunes habitants, un service civil de solidarité qui vise à renforcer aussi bien le bénévolat que les liens entre les générations.


Le service civil de solidarité

Lancé en 2001 par la ville de Gouvieux (env. 10.000 habitants), qui se trouve tout près de Chantilly, ce service civil a été pensé par le maire UMP, Patrice Marchand dans un but précis : celui de voir les jeunes se réinvestir dans le domaine public.

Durant l’année de leurs seize ans, les jeunes de la ville ont la possibilité de réaliser un service de solidarité à domicile, qui a pour objet de répondre à des besoins d’accompagnement de personnes qui résident à Gouvieux et sont confrontées à des contraintes de vie liées à des difficultés légères ou lourdes qu’elles soient d’ordre physique ou moral.

Après avoir accompagné leur candidature d’une lettre de motivation, une formation initiale de six heures est proposée aux jeunes. Soumis ensuite à une charte, ils doivent donner 70 heures de leur temps à une personne qui en a fait la demande à la mairie. En contrepartie, ces jeunes perçoivent un dédommagement de 290 euros.

Modulables en fonction de leur emploi du temps scolaire, les heures sont effectuées à raison de une ou deux fois par semaine pendant un an ou un an et demi, à moins que l’adolescent ne préfère tout concentrer en quinze jours ou un mois, pendant ses vacances. Dans ce cas, le service se fait en établissement pour personnes âgées et non à domicile.
Intergénération : une ville de l’Oise propose un service civil de solidarité pour les jeunes

Intergénération : une ville de l’Oise propose un service civil de solidarité pour les jeunes
Tout au long de ce service, un senior encadre et veille au bon déroulement de l’exercice. « En deux ans de tutorat, j’ai seulement constaté deux jeunes qui ont eu des absences répétées », souligne Gilbert, un tuteur de 65 ans. Pour le reste, tout se passe à merveille.

Amener les adolescents à ce qu’ils donnent un peu de leur temps pour aider les personnes âgées, les acteurs de l’intergénération savent toute la difficulté d’y parvenir, notamment sur le long terme. Pourtant, en quatre ans, 200 jeunes ont répondu présent. Et, chaque année, on compte une soixantaine de demandes.

« Quand on voit la personne âgée s’illuminer à notre arrivée, ça remplit de joie », explique Cyril, qui souhaiterait voir étendre cette idée à toute la France car « ça permet aux jeunes de se sentir utile, et aux personnes âgées de se sentir prises en compte ».

Contact :
HÔTEL DE VILLE
48 rue de la Mairie 60270 Gouvieux
Tél. : 03 44 67 13 12


Publié le Lundi 27 Mars 2006 dans la rubrique Intergénération | Lu 4990 fois