Sommaire
Senior Actu

Intergénération à Colombes : plusieurs projet en cours et une charte pour 2006

La ville de Colombes dans les Hauts-de-Seine (92) s’attache depuis plus d’une dizaine d’années à développer des rencontres entre les générations. Diverses initiatives intergénérationnelles sont ainsi montées sur le territoire de la commune ; elles ont débuté par le théâtre : les grands-parents étaient incités à emmener leurs petits-enfants au spectacle. Petit tour d’horizon.


Atout’âges

Depuis trois ou quatre ans, de nombreuses initiatives ont fleuri. C’est le cas notamment, de l’opération Atout’âges. Pour rencontrer régulièrement les enfants, faire plaisir en se faisant plaisir, communiquer, échanger et tisser des liens, transmettre un savoir-faire, transmettre une passion, les retraités sont en contact avec les centres de loisirs, un mercredi tous les 15 jours. Onze centres sont impliqués, dont cinq pour les maternelles.

Tout est prétexte à la rencontre autour d’activités variées : travaux manuels, préparation des fêtes de quartier, jardinage, bricolage, cuisine, couture ou lecture de contes. Les retraités sont même spécialement formés à cette dernière activité par la compagnie théâtrale Le Temps de vivre.

Peu banales pour des personnes âgées, des activités sportives ont également lieu sur la ville. Elles peuvent faire du roller et du street hockey le vendredi midi et le samedi matin. Une fois par mois lors du samedi matin libéré, elles en profitent pour aller patiner avec les enfants.

« Il a fallu faire comprendre que nous n’étions pas un club de vieux », précise le responsable Michel Le Guellec. « Il y a eu quelques dérapages : des moments où les retraités ont pu prendre le pas sur les animateurs. Cela n’a pas toujours été évident, mais le plus difficile est derrière nous. »

En tout, trente personnes âgées du service Loisirs des retraités sont concernées.

José Bonici, adjoint au maire délégué aux Retraités, aux Centres de loisirs et aux Commissions de sécurité semble terriblement enthousiaste : « Il y a un engouement pour ce genre d’actions. J’ai l’impression que les gens sont étonnés par le dynamisme des retraités. Depuis la canicule, le public se mobilise. Il y a eu une prise de conscience et des volontaires donnent dans le bon sens du terme . »
Intergénération à Colombes : plusieurs projet en cours et une charte pour 2006

Les retraités à l’école de soins infirmiers

Depuis trois ans, un type de parrainage fort utile a également vu le jour. Cinq retraités aident pendant quinze jours 25 jeunes stagiaires de l’ESFI, une école de soins infirmiers (Levallois, Nanterre, Rueil, Suresnes), à constituer leur dossier. Ils sont maintenant considérés comme de véritables intervenants rémunérés.

Dans Le trimestriel n° 8 , le programme des abonnés du service Loisirs des retraités de Colombes, Michèle Renault témoigne : « Faire partie de l’équipe des parrains et marraines des étudiants infirmiers a été une expérience nouvelle très positive. J’avais perdu de vue depuis la retraite les relations entre professeurs et élèves. Les médias toujours avides de décrire ces rapports de façon négative m’avaient quelque peu inquiétée. Aussi j’ai éprouvé de la surprise et beaucoup d’admiration devant le travail fourni par ces jeunes pour réussir leur exposé (...). »

Les retraités sont avides de partage. Ils ont aussi envie de s’amuser, de vivre. Ils ont évolué. Nous voyons arriver une nouvelle génération de retraités : « les papis et mamies boomers. Ils s’informent, ils vivent l’actualité au quotidien et s’investissent dans les associations caritatives. La notion de famille reprend de l’importance », souligne le responsable du service loisirs des retraités.

Action ! : les adolescents réalisent un court-métrage avec les aînés

Les activités entre les adolescents du service des 12/15 ans et les retraités ont démarré avec le Festival du film court Oroleis « Regards jeunes sur la cité ». Les jeunes cherchaient des personnes âgées pour jouer les comédiens dans un court-métrage.

La collaboration a été fructueuse : la fiction « Hermaphroditos à l’école du respect », d’une durée de huit minutes, a remporté le 11ème prix dans la catégorie « Agir » de l’édition 2005 du festival.

Création prochaine d’une charte intergénérationnelle

Le témoignage d’un retraité lors d’un atelier est éloquent : « Le plus important, c’est de voir un enfant qui me sourit . » La clef du succès c’est que le service Loisirs des retraités n’est pas un service à part sur la commune possédant aussi une vraie culture de la transversalité.

La ville va se doter en février d’une charte intergénérationnelle afin de formaliser les droits et les devoirs de chacun selon les voeux de Nicole Goueta, maire de Colombes et conseiller général du canton de Colombes sud, qui a décidé de faire de l’intergénération l’un des objectifs de l’année 2006.

Contact :
Service Loisirs des Retraités
Personne ressource : Michel Le Guellec
2, rue du Président Salvador Allende Colombes
Tél. : 01.47.84.21.94 Fax : 01.47.84.93.94
Email


Publié le Jeudi 2 Février 2006 dans la rubrique Intergénération | Lu 4623 fois