Sommaire

Insuffisants cardiaques : trop de malades qui s'ignorent !

On recense en France plus d’un millions d’insuffisants cardiaques… Un chiffre qui fait froid dans le dos quand on sait que souvent, les patients ne comprennent pas de quoi ils souffrent lorsqu’apparaissent les premiers symptômes. Dans ce contexte, l’année prochaine, l’association l’Alliance du cœur va lancer une grande campagne d’information à propos de cette pathologie cardiaque.


Rappelons que l’insuffisance cardiaque est la première cause d’hospitalisation des personnes de plus de 65 ans. Cette maladie chronique, qui concerne essentiellement les seniors (mais « pas que »), induit généralement une détérioration progressive de l’état des patients…
    
Contrairement à la plupart des pathologies cardiovasculaires, la prévalence de l’insuffisance cardiaque continue d’augmenter au sein de notre société du fait du vieillissement de la population et de la meilleure prise en charge des maladies causales.
 
Mais l’insuffisance cardiaque, c’est quoi au juste ? Il s’agit en fait de la pompe cardiaque qui n’est plus capable d’assurer un débit de sang suffisant pour satisfaire les besoins des organes en cas d’effort, puis même au repos.
 
Comment cela se traduit-il ? Par des gênes respiratoires qui se font sentir progressivement dues aux efforts supplémentaires que le cœur doit fournir pour remplir sa mission. Les symptômes ? De l’essoufflement, de la prise de poids rapide, des œdèmes aux jambes, foie, veines du cou et une fatigue importante au moindre effort. Que l’on ne s’y trompe pas, cette maladie cardiaque est grave et touche un très grand nombre de personnes (près d’un million et 23.000 décès par an).
 
Toutefois, si le diagnostic est posé, des traitements existent. Mais encore faut-il savoir le détecter ? C’est la raison pour laquelle l’Alliance du Cœur a choisi, face à ce fléau, de lancer l’année prochaiune dans toute la France, une grande campagne d’information et de prévention sur ce thème pendant les Journées du Cœur et le Cœur en Région.
 
Depuis sa création en 1993, l’Alliance du Cœur se mobilise dans toutes les régions de France avec le soutien indéfectible des professionnels de la santé et du bien-être (nutritionnistes et sportifs), des médecins et chirurgiens cardiaques, des hôpitaux, des institutions, … pour prévenir du danger grandissant des maladies cardiovasculaires, deuxième cause de mortalité en France et une des premières à l’échelle mondiale, doit-on rappeler ! 

Publié le Jeudi 9 Novembre 2017 dans la rubrique Santé | Lu 1439 fois



Commentez cette information