Sommaire
Senior Actu

Infections nosocomiales : un senior sur dix est concerné

Selon une récente analyse réalisée par l’Observatoire du risque infectieux en gériatrie (Orig) sur les personnes âgées de 65 ans et plus hospitalisées à court ou long terme, qui vient de paraître dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, en France, près de 10% des seniors souffrent d’une infection nosocomiale* (IN).


L’analyse a porté sur les résultats de l’enquête nationale 2001, menée sur toute la population par le réseau d'alerte d'investigation et de surveillance des infections nosocomiales. Les données ont été publiées en 2003, indique une récente dépêche de l'AP.

Chez les personnes de 65 ans et plus, le taux d'IN s’élève à 9,6% avec en tête les infections urinaires qui représentent presque un tiers (31%) des IN, suivies des infections respiratoires (30%), des infections de la peau et des tissus mous (18%) et des infections du site opératoire (13%).

Au total, 168 354 personnes, soit 55% des personnes intéressées par l'enquête nationale, sont concernées. Les patients sont hébergés en court séjour (CS), en services de soins de longue durée (SLD), en service de soins de suite et de rééducation (SSR).

La moyenne d'âge est de 80 ans, avec un maximum de 116 ans. Un quart des patients a moins de 74 ans et un quart a plus de 88 ans. Les femmes représentent 63,1% de cette population.

Comme l’indique à l’AP le Dr Monique Rothan-Tondeur, coordinatrice de l’Orig au sein de l’hôpital Charles-Foix à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) « on pourrait distinguer trois classes d’infections chez les personnes âgées » : celles liées aux soins (infections urinaires et du site opératoire, notamment) ; celles liées à la vie en collectivité (chez les personnes hospitalisés dans les services de long séjour) et enfin, celles liées simplement à la plus grande vulnérabilité des aînés. « Ces dernières étant difficilement évitables » précise cette spécialiste.

Et d’ajouter que « les résultats de l'étude montrent que les infections chez la personne âgée sont plus élevées que chez l'adulte jeune, notamment dans le domaine des infections respiratoires ».

L'Orig s’annonce comme un réseau de professionnels de la santé tourné vers une meilleure compréhension et une stratégie offensive vis à vis des risques infectieux en Gériatrie. Elle effectue des recherches dans le domaine des infections chez les personnes âgées.
Infections nosocomiales : un senior sur dix est concerné

Définition

* Les infections nosocomiales sont les infections qui sont contractées dans un établissement de soins. Une infection est considérée comme telle lorsqu'elle était absente au moment de l'admission du patient.

Lorsque l'état infectieux du patient à l'admission est inconnu, l'infection est classiquement considérée comme nosocomiale si elle apparaît après un délai de 48 heures d'hospitalisation. Ce délai est cependant assez artificiel et ne doit pas être appliqué sans réflexion.

Ces infections peuvent être directement liées aux soins (par exemple l'infection d'un cathéter) ou simplement survenir lors de l'hospitalisation indépendamment de tout acte médical (par exemple une épidémie de grippe).

(Source : Ministère de la Santé)


Publié le Lundi 12 Septembre 2005 dans la rubrique Santé | Lu 1894 fois