Sommaire
Senior Actu

Infections nosocomiales et sécurité des patients : lancement d’un programme national 2013-2017

La ministre de la Santé Marisol Touraine vient d’annoncer le lancement du premier programme national pour la sécurité du patient, à l’occasion des 4èmes Etats généraux des infections nosocomiales et de la sécurité des patients, organisés la semaine dernière par l’association « le Lien ».


Dans un communiqué, la Ministre rappelle qu’un patient hospitalisé sur dix est victime d’un évènement indésirable grave, et que les infections nosocomiales, cause directe de plus de 4000 décès par an, ne sont pas une fatalité.

C’est pourquoi un programme pluriannuel 2013-2017 « fédèrera l’action des autorités publiques dans le domaine de la sécurité des patients, autour de quatre priorités » :

- une meilleure information du patient : pour que le patient soit véritablement reconnu comme acteur de sa sécurité, les représentants des usagers seront associés à l’élaboration de la politique de gestion des risques dans tous les établissements de santé ;

- une meilleure remontée de l’information : les professionnels de santé doivent avoir les moyens de mieux signaler et de mieux déclarer les événements indésirables associés aux soins. C’est pourquoi la Ministre a confié au Directeur général de la santé la mission de réformer notre système de vigilances pour le rendre plus cohérent et plus efficace ;

- le développement d’une culture de la sécurité et de la qualité : cela passera par le renforcement de la place de la sécurité des soins dans la formation des professionnels au moment de la formation initiale et dans les programmes de développement professionnel continu (DPC) ;

- le renforcement de la recherche sur la sécurité des soins.

Ces priorités s’inscrivent dans la stratégie nationale de santé, présentée par le Premier ministre : « bâtir notre système de santé autour du parcours de la personne permettra d’améliorer la sécurité du patient et la qualité des soins ».

Par ailleurs, à cette occasion, la ministre a salué la mobilisation des professionnels de santé, du secteur public comme du secteur privé, ainsi que les associations de patients, notamment « le Lien », contre les infections nosocomiales. C’est grâce à leur engagement que des progrès significatifs ont été réalisés ces dernières années.

« Qualité des soins et sécurité des patients sont indissociables. Marisol Touraine fait de ce double défi une priorité de sa politique de santé publique » conclut son communiqué.


Publié le Lundi 18 Février 2013 dans la rubrique Santé | Lu 780 fois