Sommaire
Senior Actu

Inde – Le lycopène pourrait aider les patients atteints d’un cancer de la prostate


Des chercheurs indiens ont constaté que les patients ayant subi une émasculation afin de lutter contre la propagation d’un cancer de la prostate voyaient leur état de santé s’améliorer s’ils suivaient un traitement à base de lycopène, un antioxydant qui donne sa couleur rouge à la tomate.

La nouvelle étude, de l’Institut médical « New Delhi’s All India », publiée en septembre 2003 dans le British Journal of Urology International, a été effectuée entre mars 2000 et juin 2002 sur 54 malades atteints d’un cancer de la prostate confirmé, avec développement de métastases. La moitié des patients a subi la seule ablation des testicules tandis que l’autre moitié a pris en plus deux doses de 2mg de lycopène quotidiennement à partir du jour de l’opération. D’après les résultats, les docteurs M.S Ansari et N.P Gupta qui ont dirigé l’équipe de chercheurs, estiment que le lycopène « rétrécit non seulement la tumeur primaire mais diminue également les tumeurs secondaires, ce qui permet un soulagement plus efficace de la douleur, et améliore les chances de survie des patients ».

Plusieurs études avaient déjà prouvé qu’un niveau élevé de lycopène dans le sang amoindrissait les risques de cancer de la prostate. Cette nouvelle étude démontrera peut-être que l’antioxydant spécifique aux tomates peut également combattre cette maladie à des stades plus avancés.



Publié le Jeudi 30 Octobre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 394 fois