Sommaire
Senior Actu

Inciter les jeunes à s’installer à la campagne pour faire face au vieillissement des villages

La population espagnole, qui a connu un baby-boom beaucoup plus tardif que la plupart des autres pays européens à cause de Franco, est confrontée avant les autres, au vieillissement de ses habitants. Ainsi, certaines régions doivent faire face à une désertification progressive et –semble-t-il- inexorable de leurs villages. C’est actuellement le cas de municipalités de la région de Valence, qui tentent d’inciter les jeunes à revenir s’installer dans les terres, afin que les petites communes ne disparaissent pas du paysage.


L’intérieur des terres de la Communauté autonome de Valence, qui se trouve sur la côté méditerranéenne de l’Espagne, voit ses villages mourir petit à petit.

Les jeunes générations sont parties s’installer sur le littoral et de nombreuses municipalités vieillissantes, sont en train de dangereusement se dépeupler.

Les données démographiques de ces petites communes deviennent réellement préoccupantes pour les responsables administratifs locaux : 150 villages présentent une évolution négative de leur population ; 200 ne renouvellent plus les générations et 133 ont un indice de vieillissement particulièrement élevé. Bref, ces municipalités se vident peu à peu de leurs habitants et sont appelées à un abandon progressif si rien n’est mis en place pour redonner du « sang neuf » et faire revivre ces zones rurales.

La région, en partenariat avec l’Union européenne et le gouvernement espagnol, vient donc de lancer un nouveau programme pilote intitulé « Savia Rural », qui vise à attirer les jeunes générations dans ces communes menacées par le dépeuplement. Dans un premier temps, cette initiative, dont le budget initial s’élève à 700.000 euros environ, va concerner 55 municipalités sur une période de 27 mois.

« Savia Rural » espère donner l’envie à plus de 500 familles de jeunes de s’installer dans ces communes « moribondes ». Sont favorisées les personnes qui sont originaires de la région, qui y ont toujours de la famille, ou encore, ceux qui possèdent une résidence secondaire dans l’un de ces villages. Le profil du candidat idéal est celui d’un jeune couple avec des enfants en bas âges.

Le programme s’engage à re-développer des services, des emplois ou favoriser la création d’entreprises. Si ce projet fonctionne, il pourrait être étendu à d’autres communes, voire à d’autres régions rurales qui se trouvent dans la même situation et rééquilibrer ainsi, la répartition des habitants entre le littoral et l’intérieur des terres. A suivre donc...

Pour en savoir plus, lire aussi :

La Catalogne est la région la plus ''âgée'' d'Espagne
En Catalogne, plus de 8.000 seniors vivent dans des appartements en ruine
Inciter les jeunes à s’installer à la campagne pour faire face au vieillissement des villages


Publié le Vendredi 3 Mars 2006 dans la rubrique Divers | Lu 10058 fois