Sommaire
Senior Actu

Immigrés âgés : rendre visible l'invisible et respecter toutes les générations

Michèle Delaunay ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie, auditionnée le 28 mai dernier devant la mission parlementaire immigrés âgés, tient à saluer la grande qualité du rapport « une vieillesse digne pour les immigrés âgés : un défi à relever d’urgence » de l'ensemble de la mission - toutes tendances politiques confondues.


Le respect des âgés est indispensable à la cohésion de notre société, et cela d'autant plus dans une période où la question de l'intégration et la reconnaissance des jeunes Français dont les parents ou grands-parents sont issus de l'immigration est un enjeu majeur.
 
Michèle Delaunay a très vite identifié l'importance de cette reconnaissance des immigrés âgés, en intégrant notamment l'Association Ayyem Zamen et les cafés sociaux à la Mobilisation nationale contre l'isolement social des âgés, afin que le combat contre la solitude et pour l'inclusion sociale soit renforcé par la démultiplication de partenariats, de passerelles telles que celles existant entre certaines caisses de retraites et opérateurs associatifs accompagnant ces personnes (ex. CARSAT Pays de la Loire et ASAMLA qu'elle a rencontrés lors d'un de ses déplacements).
 
La ministre considère que le rapport de la mission parlementaire « Immigrés âgés » a voulu à très juste titre rendre visible l'invisible et lancer un appel pour que nous rendions enfin dignité et le respect mérités à ces personnes âgées qui ont, pour beaucoup d'entre elles, contribué pendant des années à la reconstruction de notre pays.
 
Elle estime que les propositions de parlementaires constituent une contribution opportune pour alimenter les réflexions du gouvernement, notamment sur la loi d’adaptation de la société au vieillissement.


Publié le Jeudi 11 Juillet 2013 dans la rubrique Société | Lu 416 fois