Sommaire
Senior Actu

Île-de-France : 200 projets subventionnés relatifs à la santé des Franciliens dont certains en faveur des seniors

La région Île-de-France vient d’annoncer dans un communiqué, la mise en place de subventions pour 185 nouveaux projets relatifs à la santé des Franciliens proposés par les collectivités locales, les centres municipaux de santé, les associations, etc. Voici donc quelques exemples d’actions financées par la région, présentées par Francine Bavay, vice-présidente chargée du développement social, de la santé et du handicap, et qui ont trait à la santé des seniors et des personnes âgées.


• Recensement des activités de travail susceptibles d'exposition à des substances cancérogènes
Le projet du GISCOP 93 répond à la demande des professionnels de la prévention, des salariés et leurs représentants des secteurs privés et publics qui disposent de peu ou pas d’information sur les substances toxiques auxquelles ils sont exposés.

La finalité première est de mettre en évidence des expositions à des produits cancérogènes dans l’activité de travail, en tenant compte de l’évolution des procédés, de la règlementation et des transformations des conditions et de l’organisation du travail.

Cette démarche permet de tenir compte de la dimension temporelle particulièrement importante en ce qui concerne les cancers professionnels. Actuellement, en dehors de la base de données techniques et de matrices emploi - exposition fondées sur la littérature épidémiologique, ce type de connaissance n’est disponible ni sous forme de publication, ni sous forme de base de donnée.

Nombre de bénéficiaires potentiels : 3.000

• Organisation d’une campagne de prévention et de dépistage des troubles cognitifs et de l'équilibre des plus de 55 ans dans 8 communes du département des Yvelines
Le dépistage préventif des troubles cognitifs et de l'équilibre permet une prise en charge précoce des pathologies associées à la maladie d'Alzheimer et aux chutes de la personne âgée ainsi que l'envoi ciblé vers des centres hospitaliers spécialisés.

Ce projet a pour finalité de permettre l'évaluation cognitive et posturale en ville des personnes de plus de 55 ans dans un souci de :
- sensibilisation et information sur une prévention active ;
- dépistage permettant de cibler l'envoi de la personne en milieu spécialisé.

L’association propose d’organiser une campagne afin :
1 – D’informer les personnes de plus de 55 ans des communes ;
2 – De dépister ces personnes à l’occasion d’une journée d'évaluation dans les communes en réalisant des tests cognitifs par des médecins gériatres et des tests de l'équilibre par un kinésithérapeute grâce au cyber sabot (multi test postural).

Le projet sera mené à hauteur de 112 heures dans 8 communes en partenariat avec ces communes, l’hôpital de Plaisir-Grignon (hôpital de jour polyvalent et hôpital de jour neuropsycho-gériatrique) ainsi que des professionnels de santé libéraux.

Nombre de bénéficiaires potentiels : les personnes âgées de plus de 55 ans et résidant dans les huit communes cibles

• Formation en prévention du risque alcool pour les intervenants à domicile auprès des aînés
Les recommandations de l'Inpes vis-à-vis de la consommation d'alcool après 65 ans sont au maximum de 1 verre par jour pour les hommes et les femmes. En cas de maladie chronique, et de suivi d'un traitement médicamenteux, toute prise d'alcool est fortement déconseillée.

Les études récentes montrent également qu'il est essentiel de renforcer les compétences préventives des intervenants à domicile pour limiter les risques de chute, de dépression, de cancérisation, et de troubles cognitifs.

Le projet consiste à mener plusieurs sessions de formation à raison de 5 journées de formation par groupe de professionnels. Il vise à contribuer au développement des compétences pour repérer, accompagner et orienter les personnes âgées en difficulté avec leur consommation d'alcool et plus particulièrement de :
- Changer ses représentations du produit et de la personne en situation à risque ;
- Savoir aborder la question de la consommation d'alcool problématique ;
- Savoir utiliser des outils de repérage simple (repérage précoce et intervention brève) et d'orientation vers des soins.

Nombre de bénéficiaires potentiels : 30 professionnels

• Aide aux aidants naturels : le temps et la sortie de l'aide Intitulé du Projet : Aides personnalisées aux aidants des personnes âgées présentant une maladie d’Alzheimer ou Apparentée
La maladie d’Alzheimer entraîne un retentissement majeur sur les proches, conjoint ou enfants en particulier, en raison de son caractère particulièrement éprouvant, de la gêne liée aux troubles du comportement et de sa durée d’évolution. Ce retentissement sur l’aidant est autant physique que psychologique et financier. Or 70 % des personnes âgées, présentant ces troubles de démence, vivent à domicile, ajoutant au désarroi des proches.

L’association la Harpe oeuvre au maintien et/ou au retour à domicile après une hospitalisation dans le cadre d'une prise en charge globale de la personne âgée et ce, dans les meilleures conditions possibles. Le projet développé par l’association La Harpe vise à éviter l’épuisement de l’aidant en mettant en oeuvre, dès les premiers signes de la maladie de son proche, toutes les conditions adaptées pour organiser des moments de répit nécessaires. L’objectif de ce projet est d’accompagner l’aidant avec un soutien psychologique mené auprès de la personne âgée atteinte de la maladie et ce, tout au long de la maladie.

Nombre de bénéficiaires potentiels : 40

Rappel

En 2006, la Région Ile-de-France a adhéré au groupement régional de santé publique mis en place par la loi de santé publique du 9 août 2004. Elle a voté un Plan régional de santé publique cette même année, Plan qui court sur une période allant de 2006 à 2010 et vise l'amélioration de l'état de santé de la population et la réduction de la mortalité prématurée, en développant notamment la prévention et réduisant les inégalités d'accès aux soins, qu'elles soient d'ordre géographique, social ou culturel.


Publié le Vendredi 11 Juillet 2008 dans la rubrique Social | Lu 6371 fois