Sommaire
Senior Actu

« Il n’y a pas d’âge pour aimer » : sortie d’un CD de lecture poétique et musicale

Les poèmes rassemblés dans l’ouvrage « Il n’y a pas d’âge pour aimer », issu d’un projet intergénérationnel intitulé « Amours de vieux et vieilles amours », primé en mai 2005, viennent d’être édités dans un CD de « lecture poétique et musicale » mêlant des textes du recueil à ceux d’auteurs contemporains et du patrimoine.


En 2005, un partenariat entre le CLIC Porte des Alpes, l’Education Nationale, les associations GFEN (Groupe Français d’Education Nouvelle) et Un euro ne fait pas le printemps (collectif d’artistes), s’est conduit autour du projet « Amours de vieux et vieilles amours », une exposition de photographies d’Eric Dexheimer.

Ce travail a permis la production d’un recueil intitulé « Il n’y a pas d’âge pour… aimer », ouvrage réalisé entre des enfants et des personnes âgées, qui a reçu le 1er prix national « Vieillir en France » le 16 mai dernier à l’Assemblée Nationale.

« Ce recueil, à lui seul porteur de mémoire et de sentiments qui ne laissent pas indifférents les personnes de toutes générations et en particulier celles des maisons de retraite, vit maintenant sous la forme d’une lecture poétique et musicale » indique Yves Béal, formateur, responsable des ateliers d’écriture. « Il n’y a pas d’âge pour aimer » mêle des textes du recueil à ceux d’auteurs contemporains et du patrimoine (Aragon, Brecht, Eluard, Maïakovski ou Neruda). Un poète, deux musiciens et un trio d’improvisation vocale prêtent leur voix pour ce voyage au fond du cœur, au fond de notre cœur à tous, dans le jardin des sentiments » ajoute-t-il.

« Nous n’existons que parce que nos parents se sont rencontrés et aimés, et nos parents n’ont pu se rencontrer et s’aimer que parce que leurs parents, nos grands parents, se sont rencontrés et aimés. Vous n’êtes là à lire ces lignes – ou à écouter lorsque nous vous présentons cette lecture poétique et musicale – que parce que de génération en génération, les hommes et les femmes se rencontrent et s’aiment. Nous sommes tous des résultats d’amour, des fruits de la passion, des accidents d’affection… » conclut Yves Béal. .../...

Déjà de nombreuses communes de l’Isère et bientôt du Jura ont choisi d’organiser cette lecture poétique et musicale avec, soit des publics invités -toujours intergénérationnels-, soit tout public, de type « soirées familles » ou « rencontres » : Echirolles (Rencontres des ateliers d’écriture), La Côte Saint André (scolaires et parents), Viriville (journée familles), Bourgoin-Jallieu (dans deux maisons de retraite avec scolaires et aussi en tout public), St Chef en Dauphiné (maison de retraite avec scolaires), L’Isle d’Abeau (maison de retraite et scolaires), St Quentin-Fallavier (maison de retraite et scolaires) entre novembre 2005 et février 2006.

Prochainement, St Jean de Bournay (maison de retraite et école), St Georges d’Espéranche (maison de retraite et école) et Mont sous Vaudrey dans le Val d’Amour (médiathèque) accueilleront aussi « Il n’y a pas d’âge pour aimer ».

Contact :
Yves Béal au 06 70 63 58 07 ou par courriel
100 rue de la Mairie
38690 St Didier de Bizonnes

Prix : 5 euros + 2 euros pour le port (enregistré en direct et non en studio)

Pour en savoir plus, lire aussi :
« Amours de vieux et vieilles amours », 1er prix 2005 de l'association « Vieillir en France »



Publié le Samedi 11 Mars 2006 dans la rubrique Intergénération | Lu 2105 fois