Sommaire
Senior Actu

IBM à la rescousse des entreprises confrontées au vieillissement de leurs forces de travail

Conscient du vieillissement des sociétés occidentales et par conséquent, de la masse salariale de la plupart des entreprises, qui vont être prochainement confrontées aux départs en retraite massifs des baby-boomers, le géant américain de l’informatique IBM, vient de lancer de nouveaux services de conseils en vue d'aider les employeurs à se préparer à cette prochaine transition.


IBM a donc annoncé la semaine dernière dans un communiqué de presse, le lancement de nouveaux services visant à aider les entreprises à se préparer à la perte potentielle de compétences et de connaissances particulièrement précieuses dans la mesure où la génération du baby-boom atteint l’âge traditionnel de la retraite.

Ces services devraient mettre à la disposition des entreprises des outils de diagnostic basés sur une analytique, des stratégies et des méthodologies leur permettant de comprendre en temps réel leur personnel, de retenir leurs employés, d’acquérir des informations au sujet de cette transition et de transformer leurs processus afin d’être en mesure de faire face à ce changement démographique et à ce transfert de compétences particulièrement important précise le groupe américain.

« Le vieillissement de la population sera l’un des principaux problèmes sociaux et commerciaux du 21ème siècle et les entreprises dans le monde entier commencent à examiner les implications de ce phénomène en termes de compétences, de connaissances et de croissance » a déclaré Mary Sue Rogers, Global Leader, IBM Business Consulting Services Human Capital Management group.

« L’ampleur de ce changement provoqué par l’âge affectera peu à peu la manière dont le travail et les connaissances sont gérés. De nombreuses entreprises profitent de cette opportunité pour évaluer les compétences de leurs employés de manière globale, repenser la gestion interne des connaissances, optimiser les processus basés sur les personnes et envisager un modèle d’entreprise intégré à l‘échelle mondiale » ajoute-t-elle.

Ces nouveaux services de consultation sont lancés à une époque où l'on observe un vieillissement de la population active dans le monde entier. Par exemple, dans les pays de l'Union Européenne, ces vingt prochaines années, le nombre de travailleurs seniors (50-64 ans) augmentera d’un quart tandis que le nombre de jeunes travailleurs (20-29 ans) diminuera de 20%.

Aux États-unis, d’ici 2010, le nombre de travailleurs âgés de 45 à 54 ans aura augmenté de 21%, le nombre de travailleurs âgés de 55 à 64 ans aura augmenté de plus de la moitié (52%) tandis que le nombre de travailleurs âgés de 35 à 44 ans aura diminué de 10 %.

Cette génération s’approchant de la retraite, les entreprises risquent de perdre des compétences majeures et leur avantage par rapport à la concurrence au sein de l’ économie mondiale. Exacerbant cette question, de nombreuses sociétés n’ont pas une vision précise des compétences qu’elles pourraient être sur le point de perdre en raison des départs en retraite précise le communiqué.

Ainsi, des consultants, des anthropologistes culturels, des chercheurs et des sociologues aideront les entreprises à analyser et à comprendre en profondeur l’impact du vieillissement de leur personnel et à mettre au point des stratégies en vue de rester compétitives au sein d’une économie mondialisée en adaptant en fonction leurs systèmes de connaissances et leurs processus.

Ces services devraient permettre aux entreprises de mieux gérer les compétences de leurs employés, d’augmenter la productivité des travailleurs d’âge mûr ainsi que les opportunités d’ emploi et de combler le vide que ces retraités laisseront en développant de nouveaux processus basés sur des standards ouverts, des processus changeant la nature du travail pour un grand nombre de groupes.
IBM à la rescousse des entreprises confrontées au vieillissement de leurs forces de travail

Cette offre de service intervient dans le domaine des conseils aux entreprises, de la recherche et des technologies.

- Analytique : comprendre l’exposition de la population active

Des méthodologies sur mesure et des outils analytiques ont été combinés en vue d’ évaluer les compétences des employés vitales pour l’entreprise ainsi que le risque de leur perte en raison des départs en retraite. Les résultats issus de ces analyses sont utilisés dans l’optique de mettre au point des stratégies et des plans d’atténuation permettant de gérer efficacement l’ impact de ce changement dû à l’ âge et de mettre en place un plan d’ action.

- Accessibilité : maintenir la productivité des travailleurs d’âge mûr

S’appuyant sur les leçons tirées dans le cadre du développement de technologies visant à rendre les produits IBM – dont les logiciels, le matériel informatique et les services – accessibles aux personnes handicapées, IBM Research s’atèle désormais à adapter ces solutions aux travailleurs d’ âge mûr.

Ces outils permettront aux travailleurs d’âge mûr souffrant de troubles de la vue et de la cognition et éprouvant des difficultés à accomplir un travail
manuel de continuer à utiliser la technologie informatique et de rester productifs au-delà de l’ âge de la retraite.

- Compétences : programmes visant à retenir les travailleurs d’ âge mûr et former la prochaine génération

Une variété de programmes de structuration du travail non standard et innovants visant à aider les managers à favoriser une culture et un environnement permettant de retenir et de motiver les travailleurs d’ âge mûr au-delà de l’ âge de la retraite afin d’exploiter les compétences et les connaissances spécifiques et de former la prochaine génération d’employés.

- Transformation : processus visant à changer la nature du travail

Des services visant à aider les entreprises à explorer les processus d’ affaires actuels et futurs ainsi que les atouts humains, technologiques et stratégiques
affectés par l’ évolution du travail, évolution pouvant exercer un impact significatif sur la production des entreprises. En outre, les solutions visant à changer la manière de gérer le travail lorsque la formation de nouveaux employés dans l’ optique de remplacer les retraités ne s’ avère pas rentable et entrave la compétitivité.


Publié le Lundi 3 Octobre 2005 dans la rubrique Emploi | Lu 3052 fois