Sommaire
Senior Actu

Hypertendus : connaissez-vous l’âge de vos artères ?

A l’occasion de la Journée Nationale de Lutte contre l’hypertension qui aura lieu le 15 décembre 2009, le Comité Français de Lutte contre l’Hypertension (CFLHTA) vient d’éditer un petit livret baptisé « Hypertendus, connaissez-vous l’âge de vos artères ? » appuyé par un site Internet www.comitehat.org. Une mine d’informations pour tout savoir sur l’hypertension et améliorer votre « âge vasculaire ».


Hypertendus : connaissez-vous l’âge de vos artères ?
Etre « à risque » de faire une complication cardio-vasculaire est une notion abstraite pour la plupart d’entre nous. Pourtant, c’est sur cette base que les traitements et les conseils sont prodigués aux hypertendus. Si un traitement au quotidien est parfois perçu comme une contrainte, son bénéfice est pourtant bien démontré.

Aussi, le CFLHTA propose pour la première fois un test simple et pratique à réaliser sur www.comitehta.org pour calculer l’âge de ses artères, le comparer à son âge réel et comprendre ainsi l’impact des facteurs du risque sur lesquels nous pouvons agir pour améliorer notre « âge vasculaire », c’est à dire la santé de nos artères et de notre coeur.

Rappelons que selon l’enquête FLASH 2009*, 83% des hypertendus et 44% des non-hypertendus ont un âge vasculaire supérieur à leur âge civil. « A l’heure où près de 40% des Français de plus de 35 ans sont amenés à prendre un traitement quotidien « à vie » pour soigner leur hypertension artérielle, un excès de cholestérol ou un diabète, certains peuvent, à juste titre, s’interroger sur l’intérêt réel de ces traitements, alors qu’ils ne se sentent pas particulièrement malades ou à risque de faire un accident cardiovasculaire » constate Jean-Jacques Mourad, Président du Comité Français de Lutte contre l’Hypertension.

Cette année, le CFLHTA lance donc, le 15 décembre 2009, une nouvelle campagne de sensibilisation sur le thème « Hypertendus, connaissez-vous l’âge de vos artères ? ». En interpellant ainsi les patients, les hypertensiologues espèrent les aider à mieux appréhender leur risque cardio-vasculaire pour les aider à mieux agir.

Comme on peut aisément l’imaginer, le calcul de « l’âge de ses artères » permet à chaque personne ayant une hypertension d’estimer… l’état de ses artères. Il sera alors possible de lui conseiller les traitements les plus adaptés qui lui permettront de maintenir l’âge de ses artères le plus proche possible de son âge réel, et ainsi, de vieillir en bonne santé.

Résultats de l’enquête FLASH 2009 :

- Près de 11 millions d’hypertendus traités

- Près de 4 millions d’hypertendus non dépistés

- 1 Français sur 2 âgé de plus de 65 ans a de l’hypertension

- 46% des hypertendus sont également traités pour un excès de cholestérol

- 17% des hypertendus ont un diabète associé

- 12% des hypertendus sont fumeurs

- 1/3 des hypertendus possède un appareil de mesure de la tension artérielle

Connaître l’âge de ses artères, agir pour en ralentir le vieillissement, c’est diminuer son risque cardiovasculaire. « L’augmentation du nombre de patients traités pour hypertension artérielle, l’intensification des traitements et de la prise en charge du risque cardiovasculaire, peuvent être mis en perspective avec la forte baisse de la mortalité cardiovasculaire constatée en France (-15 % entre 2000 et 2004) ». Cette conclusion encourageante clôture le dernier rapport de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie sur la prise en charge de l’hypertension artérielle.

A partir du 15 décembre, un test pratique et concret pour calculer son risque cardio-vasculaire sur le site www.comitehta.org

L’hypertension artérielle accélère le vieillissement des artères. Celui-ci se traduit par un manque de souplesse et un épaississement de la paroi des artères pouvant aboutir à l’interruption de l’irrigation des organes par le sang. S’en suivent des affections telles que l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux ou encore l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs.

Jusqu’à présent, les techniques d’évaluation du risque cardiovasculaire étaient complexes ou nécessitaient de connaître des paramètres non systématiquement mesurés par les médecins. Sur la base des données de la cohorte de Framingham comportant 8.491 sujets âgés de 30 à 74 ans, d’Agostino et al. ont validé, en 2008, une équation mathématique calculant à partir d’une combinaison de données simples la probabilité pour un individu de développer une maladie cardio-vasculaire dans les dix ans à venir.

Le 15 décembre 2009, à l’occasion de la Journée Nationale de Lutte contre l’Hypertension, le CFLHTA met à la disposition de tous les hypertendus, une version interactive simple de l’équation d’Agostino et Al., sur le site www.comitehta.org. Chaque patient pourra ainsi calculer son âge artériel en cochant 6 données fournies régulièrement par le médecin généraliste : âge, taux de cholestérol total, et du HDL cholestérol, pression artérielle systolique en précisant si elle est mesurée sous traitement ou non, fumeur ou non fumeur, diabétique ?

Ce test permettra au patient d’évaluer lui-même, et de façon immédiate, les bénéfices attendus de l’hygiène de vie et des traitements prescrits sur ses artères. La diminution de son âge artériel devrait ainsi matérialiser l’intérêt de suivre son traitement quotidiennement et de mieux observer certaines règles d’hygiène de vie.

Par exemple :

Antoine a 52 ans, il fume et ne pratique plus aucune activité physique régulière. Récemment, la médecine du travail lui a détecté des chiffres anormaux de pression artérielle qui ont été confirmés par son médecin traitant : il a 172/100 au repos. Il ne prend aucun traitement. Une prise de sang a été prescrite : il n’y a pas de diabète, mais le cholestérol total est élevé à 2.60 g/l et le HDL cholestérol est à 0.38 g/l.

Le calcul de l’âge artériel d’Antoine : Age (8 points) + PAS (3 points) + Fumeur (4 points) + Cholestérol total (3 points) + HDL (1 point) = 19 points.

Antoine a un âge artériel de plus de 75 ans (versus 52 ans en réél).

Grâce aux conseils de son médecin, aux traitements prescrits et en modifiant son mode de vie, l’âge artériel d’Antoine est revenu quelques mois plus tard estimé à 57 ans.

« Hypertendus : connaissez-vous l’âge de vos artères ? », le nouveau livret d’information du CFLHTA. Pourquoi est-il important de connaître l’âge de nos artères ? A quoi servent nos artères ? Comment fonctionnent-elles ? Comment les protéger ?

Vous retrouverez toutes les réponses dans le nouveau livret du CFLHTA téléchargeable sur le site www.comitehta.org

* réalisée par TNS Healthcare Sofres sur un échantillon de 3 838 individus âgés de plus de 35 ans à la demande du Comité Français de Lutte contre l’Hypertension (juin 2009)


Publié le Vendredi 4 Décembre 2009 dans la rubrique Santé | Lu 13790 fois