Sommaire
Senior Actu

Hygiène bucco-dentaire connectée : c'est déjà demain

L’enseignement des méthodes d’hygiène orale repose sur trois notions : l’information, les moyens et le contrôle. Et en 2016, le Smartphone s’impose comme un vecteur incontournable, même en matière d’hygiène bucco-dentaire. Le point avec le Dr Emmanuel Frèrejouand, orthodontiste et membre de la Fédération Française d’Orthodontie (FFO).


L’information 
Elle est classiquement réalisée en France par les professionnels de santé bucco-dentaire : dentistes généralistes, orthodontistes ou parodontistes au cours de leur pratique quotidienne dans le cadre direct du contrat de soin.
 
L’UFSBD, association loi de 1901, développe des actions dans le milieu scolaire ou dans le milieu du travail. Hier basée sur des messages oraux, plaquettes écrites, ou kits de démonstrations, l’information est aujourd’hui relayée par des vidéos largement diffusées sur les réseaux sociaux, ou des Infographies telles que celle réalisée par la FFO, qui responsabilisent directement le patient. 
 
Elle peut maintenant être personnalisée au travers de SMS adressés sur les smartphones des patients. D’après une récente étude réalisée en Inde, c’est une façon efficace d’améliorer l’hygiène bucco-dentaire !
 
Les moyens 
Des brosses à dents reliées en Bluetooth à un smartphone ont été mises en place sur le marché. Elles enregistrent les habitudes de brossage et transmettent les données à une application sur smartphone connectée à une playlist.  
 
Le contrôle 
L’enseignement des méthodes d’hygiène orale est nécessaire mais pas suffisant. Une période de contrôle et d’évaluation des résultats doit être mise en place. Elle est classiquement réalisée par le professionnel de santé lors de rendez-vous successifs.
 
Dans le cadre de la télémédecine, « Dental Monitoring » est une nouvelle solution de suivi orthodontique qui permet de contrôler un traitement à distance et de prévenir le praticien lors d’éventuels changements de condition. 
 
Cette application utilise l’appareil photo du smartphone. Le patient prend lui-même des photos de ses dents. Les clichés sont traités par le système informatique développé par la compagnie et les résultats sont vérifiés par un orthodontiste. Le professionnel de santé peut ensuite visualiser et évaluer en temps réel l’avancée du traitement ou la stabilité post-traitement, d’éventuels dysfonctionnements de l’appareil, ou, l’efficacité des méthodes d’hygiène qui auront été préalablement enseignées. Des messages d’alerte peuvent alors être envoyés au patient monitoré afin, par exemple, de lui demander d’améliorer son brossage. 
 
Plus récemment, une toute nouvelle brosse à dents connectée a vu le jour : à l’aide d’une petite caméra vidéo, elle permet à ses utilisateurs de visualiser l’intérieur de leur bouche durant le brossage, via une application pour Smartphone. Les avantages de cette application sont multiples : les utilisateurs peuvent suivre l’évolution de la fréquence et la durée de leur brossage. Ils peuvent également bénéficier de conseils sur leur hygiène bucco-dentaire. Enfin, ils ont la possibilité de prendre des photos et de les conserver sur leur téléphone. Cette brosse à dents utilise la technologie Bluetooth et le Wi-fi.  

Bref, l’hygiène bucco-dentaire entre de plain-pied dans le 21ème siècle. Rappelons que les chirurgiens-dentistes préconisent un examen bucco-dentaire systématique à l’âge de 65 ans. Cette consultation de prévention permettrait d’identifier les problèmes présents, d’anticiper les pathologies bucco-dentaires à venir et de lutter contre leurs conséquences, notamment la dénutrition. 


Publié le Vendredi 17 Juin 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1811 fois