Sommaire
Senior Actu

Hopman : quand la musique adoucit les moeurs et les maux en EHPAD

On le sait, la musique adoucit les mœurs, mais également les maux… Notamment ceux des résidents en maisons de retraite. Plusieurs études scientifiques montrent d’ailleurs les bienfaits de la musique sur le bien-être de nos ainés. C’est dans ce contexte que la société suisse Hopman propose une solution innovante : Hopman Sound Transfer, qui favorise les effets bénéfiques de la musique sur le corps et l’esprit.


A l’origine de cet intéressant concept, Bernard Fradin, fondateur de Hopman Sound Transfer a travaillé sur le développement d’un nouvel outil thérapeutique. Ses recherches depuis vingt-cinq ans dans le domaine médical l’ont amené à trouver un moyen d’influer sur les fréquences tissulaires du corps humain.
 
La société suisse Hopman a été fondée en 2015 par Pascal Guibal et Bernard Fradin. Elle commercialise des produits basés sur une technologie acoustique et vibratoire qui rencontrent une forte demande. Plus concrètement, la technologie brevetée Hopman Sound Transfer (HST) permet de transformer en haut-parleur des surfaces comme une vitre, un plafond, un miroir, un meuble des panneaux composites. Les applications sont innombrables, notamment dans le secteur de l’habitat, des transports, des lieux publics et commerciaux, de la sécurité, etc…
 
Les effets bénéfiques de la musique sur le corps et l’esprit, et ce à tout âge, ont fait l’objet de multiples publications. Ainsi, des études ont montré que le déclin cognitif des jeunes seniors musiciens était réduit.
 
L’association Musique et Santé, qui mène depuis 2008 un projet auprès des ainés hospitalisés en partenariat avec le groupe hospitalier Sainte Périne Chardon Lagache à Paris, observe : « L’être humain est musique avant d’être langage. Il reste sensible à la musique jusqu’au bout de sa vie. La musique favorise le sentiment d’unité, chez une personne à la mobilité réduite, elle sollicite le corps et le mouvement, elle sollicite affects, émotions, souvenirs et sensations. Elle offre un canal privilégié pour les exprimer, leur donner sens et agit de fait sur l’anxiété, l’agitation, la dépression, l’apathie, le sentiment de non-existence… En stimulant à la fois les fonctions cérébrales, sensorielles, motrices et les activités cognitives. Quand il n’y a plus de mots, elle permet la mise en relation sensible entre les soignants, la personne âgée et sa famille. Elle ranime le sens de la présence à la vie. »
 
Hervé Platel est professeur de neuropsychologie à l’Université de Caen, et chercheur à l’INSERM. Internationalement reconnu pour ses travaux sur la neuropsychologie de la perception musicale, ses travaux ont permis de dresser une cartographie cérébrale de la mémoire stimulée par la musique.
 
Pour le Pr Platel, « la musique n’active pas une zone mais plusieurs régions du cerveau ». Les deux hémisphères sont sollicités, mais surtout une partie qui joue un rôle clé dans la mémoire : l’hippocampe, dont il a pu observer qu’il est hypertrophié chez les musiciens. Ses travaux ont également porté sur le développement de méthodes musico-thérapeutiques de prise en charge chez les patients déments Alzheimer. L’expérience de musicothérapie s’est poursuivie dans un EHPAD de la région de Caen, où il a lancé des ateliers d’apprentissage de chants nouveaux, certains patients démontrant une capacité à retenir la mélodie, voire les paroles.
 
Par ailleurs, le fait d’écouter de la musique apporte un soulagement significatif à l’arthrose chez les personnes âgées, indiquent une infirmière et un médecin américains dans une étude parue dans le numéro du « Journal of Advanced Nursing ».
 
Des études antérieures ayant démontré que la musique améliorait la motivation, l’humeur et la sensation de contrôle des personnes âgées, Ruth McCaffrey, professeur assistant à l’école d’infirmières de l’université de Floride à Boca Raton et Edward Freeman, médecin enseignant à l’université internationale de Miami, ont cherché à déterminer l’influence de la musique en tant que « soin infirmier » dans le traitement des douleurs liées à l’arthrose chez les personnes âgées.
 
Pour cela, les auteurs ont suivi pendant deux semaines, 66 seniors affectés par de telles douleurs : alors que la moitié d’entre eux écoutait de la musique pendant 20 minutes par jour, un deuxième groupe « contrôle » restait tranquillement assis pendant le même temps. Les données recueillies par les différentes méthodes d’évaluation ont indiqué que les personnes écoutant de la musique ressentaient moins de douleur que celles du groupe « contrôle » (et ce dès le premier jour de l’étude), et présentaient également une diminution significative de la douleur au cours du temps.
 
Le fait d’écouter de la musique pourrait donc constituer, selon les auteurs, un moyen efficace pour lutter contre les douleurs liées à l’arthrose chez les personnes âgées. De multiples expériences ont également montré que l’écoute de musique soulageait la douleur des malades atteints de fibromyalgie ou de lombalgie chronique. On ignore encore la façon exacte dont la musique agit sur notre cerveau mais certaines publications ont mis en évidence qu’elle stimulait la production de dopamine, le neurotransmetteur du plaisir et inhibe celle du cortisol, l’hormone du stress.
 
Dans la pratique, Hopman Sound Transfer transforme en haut-parleur invisible les matériaux plans et rigides (cloisons, dalles de plafond, miroirs, meubles …) des espaces d’accueil, couloirs, salons, espaces de restauration et chambres individuelles. Les bienfaits de la musicothérapie comme vos annonces sonores ou alertes de sécurité parviennent alors à vos résidents avec un son spatial et confortable de haute qualité, intégré aux parois.
                    
La diffusion sonore est plus harmonieuse et enveloppante et le son diffusé plus facile à entendre. Un haut-parleur conventionnel a une diffusion conique, dans l’axe du haut-parleur, le son diminuant avec l’éloignement : une personne âgée, dont l’audition n’est plus parfaite, peut en fonction de sa position et du bruit ambiant mal entendre ce qui est diffusé.
 
Une fois installé, le dispositif HST ne nécessite aucun nettoyage ou dépoussiérage, et élimine tout risque de dégradation volontaire, contrairement aux hauts parleurs traditionnels. La qualité et la clarté du son Hopman assurent au résident une écoute homogène où qu’il se situe dans la pièce. Dans les espaces d’accueil, les couloirs, salons, salles de restauration et chambres individuelles. Ou les espaces dédiés aux pertes de repères. A ce jour, 2.800 dispositifs ont été installés dans le monde.
 
Au-delà de la qualité sonore de ses produits et du confort qu’ils apportent pour les personnes âgées, Hopman propose également une solution complète d’identité et d’animation sonore des maisons de retraite. Par exemple : musique dans les espaces communs plus rythmée le matin, plus apaisante après les repas du midi et du soir pour favoriser le repos et l’endormissement. L’après-midi, diffusion de chansons et musiques des années 40 et 50 pour solliciter la mémoire et retrouver des sensations enfouies.
 
Hopman
Tél :  +41 32 341 38 83
E-mail : info@hopman-st.com
Site : www.hopman-st.com


Publié le Mercredi 29 Mars 2017 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 2449 fois