Sommaire
Senior Actu

Hoolders : investir dans la recherche contre la maladie d'Alzheimer

Le salaire moyen* d'un joueur du PSG permettrait d'aider 570 malades d'Alzheimer chaque mois… Alors que l'on est en plein mercato et que des millions d’euros sont évoqués pour l’achat des joueurs, des sociétés comme Neurosys se mobilisent pour faire avancer la recherche et soigner Alzheimer. Par le biais du financement participatif.


Le financement participatif (ou crowdfunding en anglais) a le vent en poupe. De plus en plus de jeunes entreprises et de start-up font appel à ce système qui évite les banques ou les grands investisseurs et se tournent vers les petits investisseurs pour financer leur projet. Vous et moi. Et ça marche.
 
La plate-forme de financement participatif Hoolders, est spécialisée dans la Silver économie (donc le marché des seniors), la santé, les biotechnologies, les objets connectés, a robotique et le big data. Autrement dit, dans de nombreux domaines d’activités liés au secteur des personnes âgées.
 
Dans une France vieillissante où les personnes de 65 ans ou plus représentent déjà 17,1% de la population, comment ne pas se préoccuper de l'avenir ? Comment ne pas se sentir concerné par la maladie d’Alzheimer ?

Rappelons qu'aujourd'hui, 850.000 personnes en France sont directement touchées par la maladie d’Alzheimer et 600 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour ! Des chiffres qui font froid dans le dos : +75% de cas de démence dans la population générale entre 2010 et 2030 et +200% chez les plus de 90 ans, la maladie d’Alzheimer représentant environ 60-70% de ces cas…
 
Alors que le monde du football est en plein mercato, et que des millions d’euros sont évoqués pour le transfert des joueurs (à la limite de l’indécence parfois), de jeunes sociétés se mobilisent pour faire avancer la recherche et tenter de soigner un jour, la maladie d’Alzheimer et plus généralement les pathologies neurodégénératives.
 
Si l'on considère qu'une personne atteinte d'Alzheimer coûte en moyenne 1.000 euros par mois à sa famille, imaginons les avancées potentielles si les clubs de football investissaient ne serait-ce qu'1% des sommes allouées au mercato dans des start-up comme Neurosys, société développant des molécules 100% naturelles permettant de soigner les maladies neurodégénératives, moins agressives et qui se veulent sans effet secondaire. Un brevet a d'ailleurs été déposé dans ce sens en juin 2015.
 
Les clubs, vous, moi, nous pouvons accompagner cette société dans ce challenge en y investissant à partir de 2.000 euros. Certes, il s’agit d’un pari financier… Mais bon, pourquoi pas après tout. Pour soutenir ce projet innovant, se souvenir que nous serons tous vieux un jour et remettre l'humain au cœur des investissements d'avenir, rendez-vous sur le site Hoolders.com.
 
*Salaire moyen d'un joueur du PSG estimé à 142 582 euros/semaine, selon une étude Global Sport Salaries 2015 réalisée pour 17 championnats dans 13 pays


Publié le Jeudi 30 Juillet 2015 dans la rubrique Santé | Lu 1298 fois