Sommaire
Senior Actu

Hong Kong vieillit…

Hong Kong n’échappe donc pas à la règle des pays développés… En effet, l’ex-colonie britannique vieillit… Déjà 14% de la population est âgée de 65 ans et plus et cette proportion va continuer à augmenter dans les années à venir (30% en 2041) avec l’avancée en âge progressive des Hongkongais.


Hong Kong est une ville fabuleuse. Un pied dans le passé et les traditions et un autre, dans un présent résolument tourné vers le futur.
 
Les magasins de luxe y côtoient les petites échoppes des rues. Le climat est tropical. On y trouve toutes les cuisines du monde. De la moins chère à la plus onéreuse. Il y ferait vraiment bon vivre sans les travaux incessants et le bruit qui en permanence, agressent les oreilles.
 
En 2010, les Hongkongaises sont devenues les « championnes du monde » de la longévité battant les Japonaises ! Aujourd’hui les nippones ont repris le dessus, mais Hong Kong reste bien sûr l’un des endroits au monde où l’on vit vieux…
 
Ainsi, selon les dernières statistiques officielles, Hong Kong connait un fort vieillissement de sa population. Comme tous les pays développés d’ailleurs… Pour preuve, l’âge moyen était en 1966 de vingt ans. Il est aujourd'hui de 42 ans et sera, selon les chiffres de l'ONU, de 56 ans en 2040.

Hong Kong vieillit…
Par ailleurs, déjà 14% des Hongkongais sont âgés de plus de 65 ans soit 980.000 personnes âgées. Et ce nombre va croitre dans les années à venir pour atteindre un tiers (30%) de 65 et plus en 2041 (soit 2 560.000 personnes âgées, dont 960.000 auront plus de 80 ans).
 
Naturellement, comme partout, ce vieillissement de la population va entrainer une baisse de la population active et une hausse du budget santé et aides sociales. Ainsi, au cours des cinq dernières années, les dépenses pour les personnes âgées ont augmenté de 40%.
 
Autre problème de Hong Kong, où l’immobilier est hors de prix, un nombre insuffisant de maisons de retraite… Même si traditionnellement, les familles restent unies et vivent ensemble à plusieurs générations, les choses ont tendance à changer, surtout compte tenu de l’exiguïté des logements… Dans ce contexte le gouvernement tente de favoriser le maintien à domicile… Une solution qui, comme au Japon, pourrait passer par le développement des nouvelles technologies aux services des seniors…


Publié le Jeudi 20 Mars 2014 dans la rubrique Société | Lu 429 fois