Sommaire
Senior Actu

Hokusai : je suis mécontent de tout ce que j’ai produit avant l’âge de 70 ans…

Alors qu’a lieu actuellement à Paris au Musée Guimet une grande exposition des œuvres du peintre japonais Hokusai, rappelons simplement ce qu’il écrivait dans sa « Postface aux cent vues du mont Fuji » : « je suis mécontent de tout ce que j’ai produit avant l’âge de soixante-dix ans. C’est à l’âge de soixante-treize ans que j’ai compris à peu près la forme et la nature vraie des oiseaux, des poissons, des plantes, etc. »


Pendant que le gouvernement présente son nouveau plan pour renforcer et améliorer l’emploi des seniors et que les chefs d’entreprise continuent à renâcler à l’idée d’embaucher un employé de plus de 50 ans (pas assez pêchu, plus d’envies, pas d’avenir, etc. Toutes les raisons sont bonnes !), rappelons simplement ce que disait au 19ème siècle, Hokusai (1760-1849), probablement le plus célèbre des peintres et dessinateurs japonais de sa génération.

Voici donc ce qu’écrivait cet artiste polyvalent et complet à l’âge de 75 ans dans sa Postface aux cent vues du mont Fuji : « Depuis l’âge de six ans, j’avais la manie de dessiner les formes des objets. Vers l’âge de cinquante, j’ai publié une infinité de dessins ; mais je suis mécontent de tout ce que j’ai produit avant l’âge de soixante-dix ans. C’est à l’âge de soixante-treize ans que j’ai compris à peu près la forme et la nature vraie des oiseaux, des poissons, des plantes, etc. Par conséquent, à l’âge de quatre-vingts ans, j’aurai fait beaucoup de progrès, j’arriverai au fond des choses ; à cent, je serai décidément parvenu à un état supérieur, indéfinissable, et à l’âge de cent dix, soit un point, soit une ligne, tout sera vivant. Je demande à ceux qui vivront autant que moi de voir si je tiens parole. Ecrit, à l’âge de soixante-quinze ans, par moi, autrefois Hokusai, aujourd’hui Gakyo Rojin, le vieillard fou de dessin. » Katsushika Hokusai.

Que ceux qui doutent encore des possibilités des seniors dans le monde du travail s’en inspirent… Et changent enfin d’attitude face aux demandeurs d’emploi de plus de 50 ans. Même en prenant de l'âge on peut rester créatif, efficace et talentueux...

On connaît surtout Hokusai pour ses Trente-six vues du Mont Fuji (réalisées entre 1831 et 1833) qui représentent cette montagne proche de Tokyo depuis différents lieux, suivant les saisons... Mais ce peintre est également célèbre pour sa fameuse œuvre intitulée La Grande Vague au large de Kanagawa.

Une exposition qui s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 150ème anniversaire des relations diplomatiques entre le France et le Japon. A découvrir jusqu’au 4 août 2008 au Musée Guimet à Paris.
Trente-six vues du Mont Fuji : Hokusai AA 380 Copyright musée Guimet / Thierry Ollivier


Publié le Vendredi 27 Juin 2008 dans la rubrique Culture | Lu 4332 fois