Sommaire
Senior Actu

Habitat social et vieillissement des locataires : une nouvelle donne à prendre en compte

« Habitat social et vieillissement : représentations, formes et liens », un nouvel ouvrage réalisé sous la direction du sociologue Serge Guérin et publié par la Documentation française, soulève la question du vieillissement de la population dans le parc social. « Non seulement beaucoup de personnes âgées désirent rester et finir leur vie au sein des résidences du parc social, mais de plus en plus de sexagénaires et septuagénaires demandent à s’y installer. Si les coûts des loyers et l’emplacement jouent pour beaucoup dans ce désir, la recherche de liens sociaux entre les résidents quel que soit leur âge, explique aussi cette réalité ».


Le vieillissement de la population vivant en France est une donnée majeure. S'il concerne la France dans son ensemble, il touche de façon spécifique le secteur de l'habitat social. En premier lieu, rappelons que les plus de 65 ans forment environ 10 % des occupants des logements du patrimoine des HLM avec des disparités très fortes selon les lieux. Ainsi dans le parc de logements de Batigères Nord-Est, 30 % des résidents ont plus de 65 ans.

Soulignons aussi que contrairement à ce qui s'est longtemps passé, on vieillit aujourd'hui dans le parc social. Le parcours résidentiel s'est grippé avec la hausse générale de l'immobilier et la stagnation des revenus pour de nombreuses catégories de la population. Non seulement beaucoup de personnes âgées désirent rester et finir leur vie au sein des résidences du parc social mais il faut, aussi, faire face à la demande croissante de sexagénaires et septuagénaires pour s'y installer. Si les coûts des loyers et l'emplacement jouent pour beaucoup dans ce désir, il convient de dire aussi que le parc social permet de maintenir du lien social entre les résidents quelque soit leur âge. .../...
Habitat social et vieillissement des locataires : une nouvelle donne à prendre en compte

Enfin, les résidents seniors, comme les plus jeunes, évoluent avec la société dans laquelle ils sont immergés et attendent de nouveaux services, de nouveaux équipements. Pourtant, le logement ne peut se résumer au bâtit et il devient nécessaire de penser l'habitat comme un ensemble qui contribue de façon primordiale au vivre ensemble. D'ailleurs, la politique des ESH a toujours privilégié une approche fondée sur le mélange : mélange des catégories sociales, mélange des origines, mélange des générations. Nous entendons continuer de défendre cette éthique.

C'est pourquoi la fédération des ESH (société d'HLM), qui gère, à travers les entreprises du logement social qui adhérent à la fédération, plus de 100.000 places dédiées aux personnes âgées, en particulier au sein de Logement-Foyer, a souhaité favoriser la publication de cet ouvrage coordonné par Serge Guérin, et regroupant les principaux chercheurs travaillant sur les domaines de l'habitat et du vieillissement.

Ce livre se veut une contribution au service de la Cité pour mieux appréhender une réalité encore très peu connue. Il apparaît comme le premier projet d'envergure présentant un véritable état de l'art de la recherche sur les effets du vieillissement de la population pour le logement social et les pistes d'innovation à investiguer. L'ouvrage compte une quinzaine d'entrées qui mêlent des travaux issus de plusieurs champs scientifiques, des retours d'expérience et des regards. L'ensemble ne forme pas un tout homogène mais ouvre au contraire sur la diversité et la multitude des situations.

L'ouvrage s'adresse certes aux chercheurs mais aussi aux acteurs de l'habitat social, et plus généralement, aux décideurs politiques et sociaux qui agissent dans le domaine de la ville.


Publié le Jeudi 27 Mars 2008 dans la rubrique Habitat | Lu 8035 fois