Sommaire
Senior Actu

Habitat senior : deux nouvelles structures à Epinay-sur-Seine

Deux nouveaux établissements pour personnes âgées ont été inaugurés le 2 novembre dernier à Epinay-sur-Seine en Seine-Saint-Denis. Deux structures qui ont la particularité de se compléter : l’une étant destinée aux retraités valides (EHPA) et l’autre, aux personnes âgées en perte d’autonomie (EHPAD). Présentation.


Ouverts au cours du premier semestre 2009, ces deux établissements répondent à des besoins bien précis manifestés par la ville d’Epinay-sur-Seine (93), qui s’est lancée dans un vaste projet de renouvellement urbain commencé par la construction conjointe de ces deux bâtiments (un EHPA et un EHPAD).

Ce nouvel ensemble a pour particularité de réunir sur un même lieu deux structures indépendantes partageant des espaces de vie communs. D’un côté, le logement foyer Saint-Saëns accueillant des retraitées valides est géré par le CCAS et de l’autre, la maison de retraite Arpage Jacques Offenbach accueillant des personnes en perte d’autonomie, voire dépendantes, est gérée par l’ARPAD (Association de Résidences pour Personnes Agées Dépendantes).

Implantées dans un quartier pavillonnaire proche du centre ville, ces structures voisines doivent permettre aux résidents et à leurs familles d’avoir accès à tous les commerces de proximité mais également, de vivre au sein même d’une cité vivante et animée.

Cette double création, particulièrement originale, est le fruit d’une mobilisation forte, à la fois de l’Etat, du Conseil régional d’Ile de France, du Conseil général de la Seine Saint-Denis, de la ville d’Epinay-sur-Seine et des institutions de retraite.

Aujourd’hui, c’est une condition essentielle de la faisabilité des opérations, car ces engagements financiers permettent d’éviter un prix de journée prohibitif et de plus en plus insupportable pour les résidents et leur famille.
Habitat senior : deux nouvelles structures à Epinay-sur-Seine

La résidence Arpage Jacques Offenbach

Plus concrètement, la résidence Arpage Jacques Offenbach (en photo ci-dessus) propose 55 studios de 23 m2, répartis dans cinq unités de vie. On y accueille des personnes âgées en perte d’autonomie physique ou psychique en les intégrant dans la vie de la cité suscitant une image positive de l’établissement et de ses habitants.

Il s’agit d’un véritable domicile personnalisé et sécurisé, pour la personne accueillie, dans lequel elle trouvera des équipements adaptés aux différents degrés de dépendance. L’intérieur de la résidence est spacieux et lumineux, les aménagements réalisés en lien avec une décoratrice pour donner à ces lieux de la chaleur et limiter toute représentation hospitalière. Un jardin propice à la promenade et aux animations entoure la totalité des bâtiments.

L’accueil est conforme au projet associatif de l’Arpad. Il n’y a pas de sectorisation systématique des pertes d’autonomies ou des handicaps et il y a surtout la prise en compte de l’identité globale de chaque personne accueillie, ainsi que la reconnaissance et le maintien de ses capacités résiduelles.

Conformément à la volonté des promoteurs de ce projet, un accord est intervenu entre le Conseil général et l’ARPAD afin d’habiliter la totalité de l’établissement à l’aide sociale départementale, les résidents peuvent bénéficier également de l’aide personnalisée au logement (l’APL) et de l‘APA.


Publié le Lundi 9 Novembre 2009 dans la rubrique Habitat | Lu 3911 fois