Sommaire
Senior Actu

Habitat : près des deux-tiers des seniors prévoient d’aménager leur logement dans les années à venir

Selon le baromètre « Les besoins des Seniors – Perspective pour la Silver Economie » réalisé par l’agence Senior Strategic, 62% des seniors prévoient d’aménager leur habitation dans les cinq ans à venir. Rappelons que cette enquête avait pour objectif d’éclairer les acteurs de la filière sur l’évolution des besoins et des projets d’achat des seniors, par catégorie d’âge, à horizon six mois et cinq ans et leurs modes de décisions.


Ainsi, selon ce baromètre, les seniors ont tendance à freiner leurs achats en raison de la crise économique et de la baisse « perçue » de leur pouvoir d’achat et, notamment les boomers, qui réduisent leurs achats impulsifs et augmentent leurs délais de décision.
 
Cependant, l’équipement de la personne, la nutrition, la santé restent en tête des dépenses prévues dans les six  prochains mois. De fait, les achats prioritaires des seniors se concentrent, et c’est logique, sur les besoins essentiels : rester en vie (bien évidemment !), rester en bonne santé, sécuriser leurs finances, être aimé et aimer.
 
Au-delà des différences de moyens et de projets entre locataires et propriétaires (22% vs 78%) et entre les différentes CSP, la plupart des seniors pensent que leur logement est adapté pour une personne âgée mais ne l’est pas pour une personne dépendante. L’aménagement du logement devient donc un véritable projet d’investissement pour 62% des sondés.
 
Toutefois, la majorité d’entre-eux ne pense pas avoir les ressources financières suffisantes pour adapter l’intégralité du logement. Des arbitrages vont donc devoir s’opérer. Les boomers vont davantage investir pour assurer leur confort et la satisfaction de leurs envies alors que les seniors et les grands seniors chercheront à  assurer leur maintien à domicile.
 
Les pièces jugées comme « dangereuses » sont bien identifiées comme telles par l’ensemble des seniors. Les aménagements envisagés sont prioritairement :

- Pour les 55/60 ans : installation de produits domotiques et aménagement de la salle de bain.
- Pour les 60/68 ans : aménagement de la cuisine, installation de produits domotiques et aménagement de la salle de bain.
- Pour les 69/75 ans : adaptation de l’accessibilité et pose d’une rampe d’accès extérieur au logement et aménagement de la salle de bain.
- Pour les 76/80 ans : installation d’un système d’alarme et de téléalarme et adaptation de la taille des toilettes ou son équipement.
 
Les trois investissements prioritaires sont l’installation d’un système d’alarme et de téléalarme en première place, l’aménagement de la salle de bain en deuxième place et la pose de mains courantes en troisième place. Les projets d’investissement sont motivés par la prise de conscience d’un risque ; les trois premières raisons motivant le projet sont : « mon inquiétude », « J’ai réalisé un risque », « J’ai failli chuter ».
 
La plupart du temps, l’achat est réalisé en urgence pour les plus de 69 ans alors qu’il est réfléchi et programmé pour les 55/68 ans. Pour les boomers (55/68 ans), l’aménagement du domicile résulte d’un choix pour le confort et le bien-être. L’achat est donc réfléchi et anticipé alors que pour les seniors plus âgés l’aménagement du logement se fait par nécessité, après une chute, un incident ou pour éviter un accident plus grave.


Publié le Mardi 10 Décembre 2013 dans la rubrique Habitat | Lu 1322 fois