Sommaire
Senior Actu

HS2 : un label pour bien vieillir chez soi en toute sécurité

A l’instar de la norme HQE qui a transformé les pratiques environnementales dans le secteur du bâtiment, la démarche HS2 vise à adapter le logement afin de garantir, à tous les Français, une protection de leur capital santé. Ce label anticipe les besoins spécifiques liés au grand-âge et vise à contribuer à la réduction des dépenses de santé tout en procurant un meilleur service grâce à l’apport des nouvelles technologies.


HS2 : un label pour bien vieillir chez soi en toute sécurité
Avec ce référentiel unique conçu par Ghislaine Alajouanine, la démarche HS2 propose aux acteurs de l’habitat (bailleurs sociaux, promoteurs immobiliers, acteurs du tourisme, groupes de protection sociale, etc.) une réhabilitation préventive du parc immobilier, couplée à des services connectés, résolument centrée sur la personne.
 
Inscrite dans une logique de prévention, cette labellisation dont la mise en application a été confiée à Apave, tierce partie indépendante, répond précisément à ce nouvel enjeu sociétal : repenser le rôle du logement dans les processus d’accompagnement des seniors pour prolonger, de 3 à 6 ans minimum, le maintien à domicile des personnes âgées et réduire le coût de la dépendance.
 
Dans la pratique, Apave Certification s’assure que les travaux d’aménagement ou les nouveaux logements ainsi que les services connectés répondent aux exigences du référentiel pour permettre aux personnes âgées de vivre chez elles le plus longtemps possible et dans les meilleures conditions possibles. Et ce, selon une grille de 200 critères.
 
Parce que le logement conditionne à la fois la capacité des personnes à se mouvoir de manière autonome et le maintien des relations sociales, HS2 s’attache à couvrir l’ensemble des besoins du soin à domicile pour favoriser l’émergence d’un véritable écosystème afin de bien vieillir chez soi, mais aussi en dehors.
 
L’évaluation qui inclut l’évolution du bâti et les services disponibles, permet de s’assurer que les personnes pourront vivre dans les meilleures conditions possibles dans un environnement propice au bien-vieillir. Carnet de liaison électronique, suivi nutritionnel personnalisé avec livraison de plats adaptés, dispositifs médicaux connectés, conciergerie électronique permettent par exemple de faire le lien avec les commerçants locaux : les facteurs clés de succès sont centrés sur la personne, son mode de vie, la communauté, l’économie proposée et l’environnement.
 
Première application concrète : mise à niveau HS2 de la résidence Paul Moueza située dans la commune de Baie Mahault (Guadeloupe). Ce programme immobilier a ainsi permis la rénovation de 50 logements occupés exclusivement par des locataires âgés en situation de perte d’autonomie aggravée par la perte de lien social et de mobilité dans et en dehors de leur habitat.
 
« Aujourd’hui, le placement en établissement médico-social n’est pas la seule et unique réponse à apporter aux seniors. Le groupe s’est donc fortement engagé depuis de nombreuses années dans la prévention en matière de santé et dans la préservation de l’autonomie des personnes âgées ou fragilisées à leur domicile », conclut Philippe Aziz, directeur des Activités Sociales d’AG2R La Mondiale.


Publié le Mardi 26 Juillet 2016 dans la rubrique Habitat | Lu 3060 fois