Sommaire
Senior Actu

H’andi sana : une téléphone portable avec électrocardiogramme incorporé

Le groupe Medical Marketing Berlin (MMB) vient d’annoncer le lancement, en août 2010, du H’andy Sana, un téléphone portable à écran tactile doté d’un électrocardiogramme incorporé. Une sécurité pour des millions de personnes malades du cœur.


Concrètement, ce nouveau téléphone se présente comme n’importe quel autre appareil… Doté d’un écran tactile, il est équipé de toutes les fonctions que possèdent désormais les téléphones portables : un appareil photo, un lecteur MP3, un gestionnaire de fichiers, un organiser, une extension de mémoire, etc. Avec toutefois un petit « truc » en plus qui fait toute la différence. En effet, le H'andy sana 210 est pourvu d’un électrocardiogramme incorporé !

Grâce à ce téléphone, les patients souffrant de problèmes cardiaques pourront bientôt effectuer un électrocardiogramme (ECG) d’un simple toucher du doigt. En outre, ils pourront également contrôler la valeur de leur pression artérielle, leur glycémie et leur cholestérol. Toutes les données enregistrées seront envoyées via satellite à un centre médical prévu à cet effet. Les valeurs seront analysées et en cas de nécessité, des mesures appropriées seront prises… « A des moments critiques, cette fonction peut sauver des vies humaines » estiment les concepteurs de ce nouvel appareil.

Rappelons qu’un ECG est un examen rapide, indolore et non invasif, destiné à vérifier le bon fonctionnement du cœur. S’il est simple à réaliser, son interprétation reste cependant complexe et requiert l’expérience de cliniciens. L’ECG permet de mettre en évidence diverses anomalies cardiaques et occupe une place importante dans les diagnostics en cardiologie.
Handi Sana

Un arrêt cardiaque, c'est quoi ? :

Chaque année en France, selon l’Inserm, 40.000 à 60.000 personnes (150 par jour en moyenne) décèdent suite à un arrêt cardiaque extrahospitalier. Cela correspond à la seconde cause de décès en France après le cancer.

L'arrêt cardiaque inopiné est principalement causé par un trouble du rythme cardiaque appelé fibrillation ventriculaire qui peut aussi bien survenir sur un coeur sain que sur un coeur malade : le coeur ne se contracte plus normalement mais se met brutalement à vibrer - à fibriller, ne permettant plus d'envoyer du sang oxygéné à tous les organes et entraînant donc la mort en quelques minutes.

La fibrillation est réversible si un massage cardiaque est effectué avec une ventilation artificielle et si un choc électrique est administré très rapidement. On estime ainsi que 3.000 à 4.000 vies pourraient être sauvées chaque année en France.


Publié le Mercredi 10 Mars 2010 dans la rubrique Santé | Lu 2803 fois