Sommaire
Senior Actu

Guy Roux : jugé trop vieux par la Ligue de Football Professionnel pour entraîner

Le célèbre entraîneur de football Guy Roux, âgé de 68 ans, dont les qualités et les compétences sont unanimement reconnues par toute la profession, vient de se voir recalé à la tête du RC Lens car, selon la charte du football professionnel, il a dépassé la limite d’âge pour exercer sa profession, fixé à 65 ans. Un cas typique d’âgisme…


Alors que le gouvernement se débat comme il peut –et c’est loin d’être gagné !- pour faire changer les mentalités et faire travailler les seniors plus longtemps, la Ligue du Football Professionnel (LFP) vient d’invalider la candidature de Guy Roux comme nouvel entraîneur du RC Lens à cause de son âge. En résumé, Guy Roux est trop vieux pour entraîner une équipe de football.

Rappelons rapidement les faits : suite à une proposition de M. Gervais Martel, président du FC Lens (L1) depuis des années, l’ancien entraîneur d’Auxerre -à la retraite depuis 2005- avait décidé de reprendre du service pour la saison 2007-2008…

Sauf qu’en France, selon l’article 653 de la Charte du football professionnel : « l'âge limite pour l'exercice de la profession d'éducateur de football est fixé à 65 ans. Aucun contrat d'éducateur ne sera enregistré en faveur d'un éducateur ayant dépassé cet âge ». Et ironie du sort, comme le rappelle le site Internet Sport24.com, c’est Guy Roux lui-même qui est à l’origine de cette charte, considérant à l’époque de sa rédaction « qu’il fallait laisser la place aux jeunes ». .../...
Guy Roux : jugé trop vieux par la Ligue de Football Professionnel pour entraîner

Dans ce contexte, la commission juridique de la LFP n’a pas validé son contrat avec le RC Lens. Guy Roux n’a d’ailleurs pas du être plus surpris que cela, puisqu’il avait déjà évoqué cette question d’âge, lors du premier entraînement de sa nouvelle équipe…

Reste maintenant à Guy Roux à demander une dérogation auprès du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) qui lui permettrait d’exercer son métier. Mais, il peut aussi se référer au droit européen qui interdit la discrimination par l’âge à l’embauche. « La commission juridique n'a pas voulu homologuer mon contrat d'entraîneur en fonction d'un article de la Charte (du football professionnel) qui crée une discrimination par l'âge et qui est contraire à la loi républicaine et contraire à la loi européenne », a d’ailleurs déclaré M. Roux jeudi au micro de France Info.

« Pour le travail il y a deux positions : on peut considérer que je "bouffe" le travail d'un jeune. Mais d'un autre côté je suis un héros : au lieu de toucher ma retraite je continue à cotiser », a encore déclaré Guy Roux. « On a dit que tout le monde allait devoir travailler jusqu'à 68 ans. Je montre l'exemple et on me critique... »

Lors de l'annonce de son retour sur les terrains, début juin, Guy Roux avait ironisé à propose de ses 68 ans : « A cet âge, le général De Gaulle ne savait pas qu'il allait être président aussi longtemps et François Mitterrand n'en était qu'à son premier mandat ».

Petit rappel : selon le 1er baromètre sur la discrimination à l'embauche (nov 2006) réalisé par la société Adia, spécialisée dans le recrutement, en collaboration avec le professeur Jean-François Amadieu, il ressort… que l'âge reste la première forme de discrimination.

Guy Roux en quelques mots

Guy Roux avait mis un terme à sa carrière d'entraîneur en 2005 après 45 saisons passées à Auxerre, dont 24 au poste d'entraîneur de l'équipe en première division, dirigeant 890 matches entre 1980 et 2005. Avec cette équipe, il a remporté un titre de champion de France, en 1996, quatre Coupes de France et livré 14 campagnes en Coupe d'Europe.

Que faire en cas de discrimination par l'âge

Contacter la Halde : un numéro de téléphone à la disposition de tous

Si les personnes souhaitent obtenir des informations sur leurs droits, sur la loi française contre les discriminations sur la saisine de la Haute autorité, elles peuvent contacter un conseiller d'information au : 08 1000 5000 (Coût d'une communication locale à partir d'un poste fixe - Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30)

Les modalités de saisine
La Haute autorité peut être saisie directement par les particuliers au moyen d'un courrier motivé. Les particuliers seront informés des suites données à leur réclamation par écrit. Si les faits invoqués n'entrent pas dans le champ de compétence de la Haute autorité ou que la réclamation est manifestement infondée, la Haute autorité ne pourra donner suite à la réclamation.


Publié le Jeudi 28 Juin 2007 dans la rubrique Emploi | Lu 6183 fois