Sommaire
Senior Actu

Grippe : vaccination possible jusqu'au 28 février 2015

Un récent communiqué du gouvernement indique que la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est prolongée jusqu’au 28 février 2015. Comme chaque année d’ailleurs. Dans cet esprit, l’Assurance maladie invite les seniors de plus de 65 ans et les personnes atteintes de certaines maladies chroniques (asthme, diabète, insuffisance cardiaque...) à se faire vacciner.


Grippe : vaccination possible jusqu'au 28 février 2015
La grippe ne s’affaiblit pas ! En effet, le réseau Sentinelles-Inserm a recensé 481.000 nouveaux cas la semaine dernière, contre 303.000 la semaine précédente. En tout, 28 cas de décès depuis le 1er novembre ont été enregistrés. Pour l'Institut de veille sanitaire (InVS), « l'épidémie est en phase ascendante. Tous les indicateurs continuent d'augmenter sur l'ensemble du territoire » tout en remarquant que l'épidémie de grippe de cette année ne présente pas de gravité particulière…

Rappelons une fois encore que le vaccin contre la grippe est pris en charge à 100% pour les populations à risque (dix millions de personnes en France). Dont les personnes âgées de 65 ans et plus font partie. Des courriers ont été envoyés au préalable aux individus concernés, avec un bon de vaccination qui permet une remise gratuite du vaccin.
 
Précisons que pour ceux qui ont déjà été vaccinés lors d’une précédente campagne, le vaccin peut être retiré directement dans votre pharmacie sur présentation du bon de prise en charge spécifique reçu à domicile. L’injection peut ensuite être faite par un service infirmier.
 
Pour les bénéficiaires d’une primo-vaccination, un rendez-vous préalable chez votre médecin traitant, en vue d’obtenir la prescription de ce vaccin, est nécessaire. NB : il est conseillé d’effectuer cette vaccination avant la circulation active des virus grippaux. Après vaccination, l’organisme a en effet besoin de deux semaines pour former les anticorps nécessaires…
 
Quelques conseils dès le début des symptômes, de :
 
- limiter les contacts avec d’autres personnes et en particulier avec les personnes à risque ou fragiles et éventuellement de porter un masque chirurgical en leur présence ;
 
- se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou les désinfecter par friction avec une solution hydroalcoolique ;
 
- se couvrir la bouche et le nez à chaque fois qu’elles toussent ou éternuent ;
 
- se moucher dans des mouchoirs en papier à usage unique.
 
De plus, il est recommandé aux personnes de l’entourage du malade :
 
- d’éviter les contacts rapprochés avec ces dernières, si elles sont à risque ;
 
- de se laver régulièrement les mains et particulièrement après tout contact avec le malade ou le matériel utilisé par le malade ;
 
- de nettoyer les objets couramment utilisés par celui-ci.


Publié le Vendredi 6 Février 2015 dans la rubrique Santé | Lu 1132 fois