Sommaire
Senior Actu

Grippe : l'épidémie se propage, les bons gestes pour se protéger

Depuis le démarrage de l’épidémie au début du mois de décembre, la grippe progresse dans toutes les régions de France. Les virus détectés sont essentiellement de type A(H3N2), qui peuvent être particulièrement sévères chez les personnes à risque, en particulier les personnes âgées.


Grippe : l'épidémie se propage, les bons gestes pour se protéger
Cette semaine, une augmentation notable des passages aux urgences, particulièrement chez les personnes âgées de 65 ans et plus, a été constatée. Rappelons que cette catégorie d’âge, particulièrement vulnérable, représente les deux-tiers des hospitalisations pour grippe.
 
Le ministère de la Santé a immédiatement sensibilisé les établissements de santé afin qu’ils puissent activer, si nécessaire, leur dispositif « hôpital en tension ». De son côté, la Direction générale de la santé appelle à une vigilance toute particulière face à la progression de ce virus.
 
Difficile de savoir combien de temps va durer cet épisode épidémique. En France, une épidémie dure en moyenne neuf semaines. Mais parfois, la grippe joue les prolongations. Durant l’hiver 2012-2013, elle avait ainsi dépassé treize semaines.
 
Marisol Touraine, ministre de la Santé, rappelle que la vaccination reste le meilleur moyen pour se protéger, protéger son entourage et limiter les risques de complications. Les personnes vulnérables (personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques, femmes enceintes, personnes obèses ou nourrissons) peuvent retirer gratuitement le vaccin en pharmacie, sur présentation du bon de prise en charge envoyé par l’Assurance maladie. Si la vaccination reste la meilleure protection, il existe des gestes simples qui contribuent à limiter la transmission de la maladie de personne à personne.
 
Dès le début des symptômes grippaux, il est recommandé de :
- Limiter ses contacts avec d’autres personnes, en particulier à risque, ou porter un masque chirurgical en leur présence.
- Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou avec une solution hydroalcoolique.
- Se couvrir la bouche et le nez avec le coude ou un mouchoir en cas de toux et d’éternuement.
- Utiliser des mouchoirs en papier à usage unique et les jeter.
 
Pour l’entourage des personnes grippées, il est recommandé :
- D’éviter les contacts rapprochés avec la personne grippée et en particulier si l’on est soi-même à risque.
- De se laver régulièrement les mains, notamment après tout contact avec le malade.
 
Enfin, les proches de personnes âgées doivent être vigilants concernant leur état de santé. Il est recommandé de prendre des nouvelles des personnes les plus vulnérables et les plus isolées dans votre entourage.

​Le point de vue de l’AD-PA

L’association rappelle que 16.000 personnes âgées sont décédées lors de l’épidémie de grippe en 2015. Soit, plus de morts que lors de la canicule de 2003 ; ce qui impose des réponses fortes. En établissements, le sous-effectif avait pu être compensé grâce à l'engagement des personnels, qu’il importe de saluer, ainsi que par le taux élevé de vaccination.
 
Cet épisode avait par ailleurs montré la qualité du suivi de la santé des personnes âgées en établissements.
La question majeure concernait donc l'aide aux personnes âgées à domicile et la nécessité de renforcer la lutte contre l’isolement ainsi que la prévention. Il s'agit de développer les aides aux personnes, même peu handicapées, pour les conseiller sur leur santé (par exemple la vaccination) et les accompagner ensuite dans ce type de démarche. Il s'agit aussi de mieux identifier l’apparition des premiers symptômes car beaucoup de personnes tardent encore trop à consulter leur médecin.
 
L'AD-PA a maintes fois critiqué les reculs de la France en matière de prévention qui apparaît encore a priori comme une dépense dont on mesure mal les bénéfices. La crise de l’hiver 2015 et ses 16 000 morts en démontrent la nécessité, d'autant que l'INVS indiquait alors que la France pourrait connaître des épidémies de grippe plus importantes.


Publié le Mardi 27 Décembre 2016 dans la rubrique Santé | Lu 2976 fois