Sommaire
Senior Actu

Grenoble : un incendie dans une maison de retraite fait trois morts

Un incendie s’est déclaré vendredi soir dans la maison de retraite Les Solambres, installée à La Terrasse (Isère), suite à un appareil électrique défectueux. Bilan trois résidents décédés. Michèle Delaunay, ministre déléguée en charge des personnes âgées, était sur les lieux.


L’incendie s’est déclaré aux alentours de 21h vendredi dernier (23 août 2013) dans la chambre d’un résident qui ne sortait plus de son lit et qui ne fumait pas. Le feu se serait déclenché à cause d’un appareil électrique d’appoint défectueux.
 
Malgré l’intervention rapide des secours, trois résidents sont décédés (90, 96 et 100 ans) dans ce drame qui a touché cette maison de retraite (de type EHPAD) installée en plein centre de la ville de La Terrasse en Isère (à une trentaine de kilomètres de Grenoble). Toutefois, le bilan pourrait s’alourdir. En effet, un quatrième pensionnaire se trouve entre la vie et la mort et son pronostic vital est engagé.  
 
Naturellement, les 80 autres résidents sont tous choqués par ce drame qui a touché leur lieu de vie. Mais comme le remarque la ministre sur son blog, cet accident a également « soulevé une mobilisation remarquable et rapide des services publics et des secours, un engagement non moins remarquable de toute l’équipe de la maison de retraite qui est spontanément revenue en hâte sur place, et une solidarité de l’ensemble des habitants qui considèrent tous cette maison comme centrale dans la vie locale ».

Et d’ajouter : « un exemple, un seul : un jeune homme s’est précipité pour sortir les résidents un à un et les transporter -le plus souvent dans les bras- verres la salle communale. Il allait et venait sans discontinuer, jusqu’aux chambres les plus proches du départ d’incendie encore très enfumées. Ils s’occupaient de tous mais a dit après : « je cherchais mon grand-père, j’aurais voulu le sauver ». Ce grand-père a malheureusement compté parmi les trois décès ».
 
Dès le lendemain matin, des places d’accueil se sont ouvertes, à l’hôpital où une unité entière a été ouverte et une équipe soignante mise en place. De même dans les EHPAD du voisinage qui se sont spontanément proposées.
 
Et la ministre de conclure : « je veux saluer cette maison de retraite. Je pense chaque jour davantage que les maisons de retraite sont un baromètre remarquable de la santé sociale d’un territoire. Celle-ci me parait exemplaire dans ce qui m’a été dit par les élus, les familles, le voisinage que par ce que j’ai constaté. Elle située au coeur de la ville, elle est ouverte sur la vie locale, sans barrières et ressemble à une résidence comme toute autre résidence contemporaine. Les familles y sont très présentes, participant à l’animation jusqu’à remplacer l’animatrice pendant ses congés, la culture -je dis bien, la culture- y a sa place. Son directeur est considéré comme « référentiel » par le Conseil Général. S’il y avait une médaille des maisons de retraite, je la lui attribuerais pour son attitude pendant -et j’en suis sûre après- ce drame ».

Dernière minute... le quatrième résident intoxiqué est décédé...


Publié le Lundi 26 Août 2013 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 3740 fois