Sommaire
Senior Actu

Grands-parents : une nouvelle place au sein de la société

La transition démographique actuelle impacte également les familles… Dans ce contexte, les grands-parents sont de plus en plus nombreux au sein de notre société. Ainsi, en 2011, la France métropolitaine comptait 15,1 millions de grands-parents alors qu’ils n’étaient que 12,6 millions en 1999.


L’allongement de la vie et l’arrivée des papys-boomers font des grands-parents des acteurs clés de la structure familiale.
 
Leur implication auprès de leurs petits-enfants représente l’équivalent de 23 millions d’heures, autant que les assistantes maternelles. Il est impossible aujourd’hui de ne pas prendre en compte la place prépondérante occupée par nos ascendants.
 
L’évolution de la société se combine avec l’évolution démographique. Le prolongement de l’autonomie et de la durée de vie au travail ont permis l’avènement du concept de grand-parentalité active : des grands parents qui occupent toute leur place dans la structure familiale, en continuant d’exercer pleinement leur activité professionnelle.
 
Ces nouvelles configurations nous obligent à repenser des modes d’accompagnement et d’aménagement qui permettront l’épanouissement et le bien-être de toutes les générations. La question des droits des grands-parents fait aussi partie des préoccupations liées aux changements de notre société. La loi actuelle peut s’avérer complexe et un besoin de formation semble émerger. Le groupe de travail « médiation familiale et contrat de coparentalité », qui prépare la future loi sur la famille, mènera une réflexion sur ce sujet.
 
A ces questions et à bien d’autres encore, Michèle Delaunay veut proposer des solutions adaptées qui permettront de maintenir durablement les bénéfices de ces liens intergénérationnels. C’est dans cette optique qu’elle a confié à l’Ecole de Grands Parents Européens de Paris (EGPE) Ile-de-France, la conception et l’organisation du colloque : « Grands–parents aujourd’hui, la force de la vie ».
 
Comme le rappelle Michèle Delaunay : « le rôle des grands-parents n’a jamais été aussi décisif dans le développement des enfants ; l’allongement de la vie est la chance de notre époque. Les Français sont de plus en plus nombreux à connaitre leurs petits-enfants et leurs arrière-petits-enfants. Et enfin, imagine-t-on une journée de grève des plus de 60 ans ? Rien ne marcherait plus… »
 
Aujourd’hui, chacun doit prendre conscience de l’apport des grands-parents dans notre société et de l’importance de cette solidarité entre les âges. A l’heure où un français sur quatre est un grand père ou une grand-mère, il est primordial d’évoquer le rôle et le statut des ascendants.


Publié le Jeudi 21 Novembre 2013 dans la rubrique Intergénération | Lu 5151 fois