Sommaire
Senior Actu

Grande-Bretagne – Thérapie comportementale contre les troubles du sommeil des seniors


Une thérapie comportementale cognitive pourrait avantageusement se substituer aux somnifères pour régler les problèmes de sommeil dont souffrent de nombreuses personnes âgées. Cette annonce est le résultat d’une recherche menée par « Oxford & Bristol » et publiée le 19 janvier 2004.

Les chercheurs ont étudié les effets de nouveaux comportements sur le sommeil de personnes âgées de 60 et plus. On leur enseigne ainsi à perdre les habitudes qui pouvaient troubler leur repos, en s’assurant, par exemple, qu’elles réduisent la quantité de caféine absorbée après 16h et qu’elles préparent leur sommeil correctement. Cette préparation peut se traduire par la pratique d’exercices de relaxation ou la réduction du temps de sommeil avant une ré-augmentation progressive de la durée, afin que la personne s’endorme plus rapidement. Aider les seniors à combattre leur anxiété et leurs angoisses, souvent associées aux troubles du sommeil, pourrait s’avérer être un autre traitement efficace.

La recherche révèle que les personnes ayant suivi ces thérapies comportementales cognitives ont vu la qualité de leur sommeil s’améliorer. Pour Paul Montgomery, chercheur à l’université d’Oxford, ces recherches doivent cependant être complétées, car ce genre de thérapies pourrait éviter aux personnes âgées la prise de médicaments, souvent accompagnés d’effets secondaires. Ces thérapies pourraient également être pratiquées en prévention des troubles. Selon l’étude, entre 12 et 40% des personnes de plus de 65 ans souffriraient de troubles du sommeil.


Publié le Lundi 2 Février 2004 dans la rubrique Bien-être | Lu 1295 fois