Sommaire
Senior Actu

Grande-Bretagne – Les travailleurs britanniques n’épargneraient pas assez pour leur retraite


Deux personnes sur cinq ne contribueraient à aucun système privé de pension et 14% des travailleurs britanniques n’auraient aucun compte épargne à long terme, révèle une étude de l’entreprise de recrutement « Pertemps ». L’enquête a porté sur 500 travailleurs à temps plein et à temps partiel.

L’élément le plus inquiétant aux yeux de « Pertemps » reste l’émergence d’un nouveau groupe démographique surnommé les « Macs » (« middle-aged complacent savers ») : ils ont entre 36 et 55 ans et seraient de très « mauvais » épargnants, malgré le fait qu’ils approchent de l’âge de la retraite. Trois personnes interrogées sur cinq appartenant à ce groupe n’auraient pas commencé à épargner en vue de leur retraite avant l’âge de 30 ans. Une sur dix déclarerait n’avoir aucun plan d’investissement ou d’épargne.

D’autre part, en plus de commencer à épargner tardivement, les « Macs » épargnent peu : seulement un sur sept épargnerait aujourd’hui plus de 30% de son salaire par mois. Enfin, ils sont trois fois plus susceptibles d’avoir contracté un emprunt personnel que les autres groupes d’âge, toujours d’après l’étude. Pourtant cela ne les empêche pas d’être optimistes : les trois quart d’entre eux estimeraient être capables de prendre leur retraite vers 65 ans, tandis qu’il seraient 80% à vouloir cesser leur activité avant 60 ans.

Ces résultats inquiètent Janet McGlaughlin, directrice de « Pertemps », qui craint une mauvaise santé financière des retraités britanniques dans les décennies à venir.



Publié le Mardi 18 Novembre 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 495 fois