Sommaire
Senior Actu

Grande-Bretagne – Les seniors de plus en plus tentés par la chirurgie esthétique

Selon une récente étude menée par l’Association britannique pour la chirurgie esthétique (BAAPS) auprès d’une centaine de chirurgiens, on assiste depuis quelques temps, compte tenu de techniques plus sécurisantes et d’une envie de paraître plus jeune plus longtemps, à une augmentation des interventions chez les seniors.


La BAAPS s’est rapprochée de 119 praticiens privés afin de les interroger sur les évolutions et les tendances de la chirurgie esthétique durant ces dernières années. Pour la première fois, elle s’est penchée sur la notion d’âge. Globalement, il semblerait que cette profession ait le vente en poupe, puisque entre 2003 et 2004, le nombre d’interventions est passé de 10.700 à plus de 16.300, soit une hausse de plus de 50%.

Les opérations de la poitrine restent les plus répandues, suivies par celles des yeux, la réfection du nez et les liftings du visage. Toutefois, même si certains hommes commencent à s’y mettre, la grande majorité de la clientèle reste féminine à plus de 90%.

Si la demande d’opérations est restée stable chez les jeunes patients durant les cinq dernières années, en revanche, selon cette étude, les seniors seraient de plus en plus nombreux à chercher à paraître quelques années de moins, grâce à quelques coups de bistouri.

Ainsi, il semblerait que les septuagénaires et les octogénaires n’hésitent plus à passer sur la table d’opération pour se faire rajeunir de quelques années. Désormais, cette clientèle relativement aisée remplit les salles d’attente des chirurgiens esthétiques britanniques, que ce soit pour des liftings du visage, du contour des yeux ou pour toute autre opération de rajeunissement (botox, laser, etc.)

C’est la cas par exemple des hommes de 60/70 ans qui sont avec une femme plus jeune. Afin d’atténuer la différence d’âge avec leur conjointe, ils s’offrent maintenant une séance de chirurgie esthétique.

Selon un chirurgien opérant dans une clinique londonienne, on constate désormais que des patients âgés viennent se faire opérer. Cela aurait été inimaginable il y a encore une vingtaine d’années. De nos jours les techniques sont devenues plus sûres et les individus de 70 à 80 ans sont moins réticents à subir une anesthésie générale, précise-t-il.

Le président de cette association Douglas McGeorge, souligne pour sa part, que dans notre société, les individus qui partent à la retraite ont la possibilité de (re)commencer une nouvelle vie. D’autre part, l’image de la chirurgie esthétique a évolué. Ses clients les plus âgés ont 81 ans pour un lifting du visage et 82 ans pour celui des yeux.

En conclusion, si les jeunes et les trentenaires optent pour des changements de leur corps ou de leur visage plus radicaux, les seniors souhaitent juste gagner quelques années.


Publié le Lundi 4 Avril 2005 dans la rubrique Bien-être | Lu 6335 fois