Sommaire
Senior Actu

Grande-Bretagne – Le gouvernement propose de simplifier le régime des retraites


Le ministre des Finances, Gordon Brown, a présenté mercredi 10 décembre dans son rapport pré-budgétaire 2003 les propositions du gouvernement visant à changer et à simplifier le régime des retraites, insistant sur la notion de justice pour les retraités.

Le lancement du « Pension Credit » en octobre 2003 avait déjà pour but de réduire la pauvreté parmi les retraités, en augmentant la pension publique minimum et en offrant diverses aides, comme une aide au chauffage pour l’hiver ou des tests de vision gratuits pour les 60 ans et plus. Le gouvernement prévoit qu’à partir de 2004-2005, il dépensera environ 13 milliards d’euros pour les retraités. Il estime que par rapport au système de 1997, un foyer de retraités percevra 1 780 euros supplémentaires par an, soit 34 euros de plus par semaine. Ce supplément devrait atteindre les 2 277 euros par an pour le tiers le plus pauvre de ces foyers.

Le gouvernement a également prévu d’aider la moitié des retraités britanniques payant des impôts. Désormais, aucun retraité de plus de 65 ans ne paiera d’impôt sur le revenu s’il perçoit moins de 186 euros de pension par semaine.

Le ministère des Finances prévoit aussi de soutenir et d’encourager les pensions privées et autres épargnes, ainsi que d’aider les personnes à travailler plus longtemps si elles le souhaitent. Le document « Action on occupational pensions » met en avant les premier pas du gouvernement en ce sens. Il inclut un certain nombre de mesures visant à sauvegarder les droits des membres du secteur privé. Ainsi le « Pensions Protection Fund » garantit le droit à la retraite même si l’entreprise devient insolvable, par exemple. Le gouvernement s’engage à assurer un nouveau minimum standard de protection des retraites pour les employés du secteur privé. L’accent sera également mis sur l’information et l’éducation financière des Britanniques, afin qu’ils préparent au mieux leur retraite.

Un second document, « Simplifying the taxation of pensions : The Government’s proposals », explique le projet de simplification du régime de taxation des retraites. En effet, le Royaume-Uni compte actuellement huit régimes d’imposition selon le type de retraite et le moment où la personne a commencé à cotiser. Ce système entraîne un manque de souplesse, une augmentation des coûts et une réticence de la part des individus à épargner pour leur retraite. Ce sont ces inconvénients que se propose de supprimer le gouvernement en remplaçant ces huit régimes différents par un système unique. Il promouvra également, entre autres, la flexibilité des retraites.

L’une des propositions les plus controversées présentées dans ce rapport pré-budgétaire est l’intention de limiter le montant total des allocations retraites pour un individu à près de deux millions d’euros, une mesure qui ne toucherait que 5 000 personnes selon Gordon Brown. Face aux protestations, ces propositions et les estimations de leur impact seront revues par le « National Audit Office » (NAO), qui décidera de la mise en place ou non des mesures visant à simplifier le régime d’imposition des retraites. Si elles sont acceptées, elles seront incluses dans la loi budgétaire de 2004 et mises en application à partir d’avril 2005.


Publié le Mardi 23 Décembre 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 814 fois