Sommaire
Senior Actu

Grande-Bretagne – La BBC tente d’expliquer la crise des retraites britanniques


Il semble évident, depuis plusieurs années déjà, que la Grande-Bretagne fait face à une grave crise de son système de pensions. Mais d’où vient le problème ? Et quelle est l’ampleur réelle de la crise ? La BBC, dans ses « news online », analyse la situation : le système de pension actuel ne semble pas en mesure d’assurer une retraite convenable aux travailleurs. Beaucoup de britanniques doivent accepter l’idée d’une pension moins élevée que prévue. La première explication à cette situation est bien entendu, l’allongement de la durée de vie qui a obligé le système de pension britannique à assumer de plus en plus de retraités, sur des durées de plus en plus longues. Ensuite, la Grande-Bretagne a fait le choix, depuis plusieurs années déjà, d’un système par capitalisation, imitant en cela les américains. La dégringolade boursière de ces dernières années a cependant fortement diminué la valeur de ces fonds de pensions, au point que certaines entreprises n’ont plus été en mesure de respecter leurs engagements. Cela signifie, pour la plupart des travailleurs anglais, qu’ils devront économiser davantage pour s’assurer une retraite décente, ou qu’ils devront travailler plus longtemps.

Il existe bien une retraite assurée par l’Etat, mais elle n’est pas suffisante et les britanniques doivent se constituer un capital en prévision de leur retraite. Le gouvernement de Tony Blair a pourtant pris des mesures pour mettre fin à la crise. Les employés du privé sont incités, par différents avantages, à travailler au-delà de 65 ans. De même, à partir de 2006, les fonctionnaires prendront leur retraite à 65 ans. On parle même de 70 ans, à plus long terme. Par ailleurs, le gouvernement encourage les entreprises à mettre en place des plans d’épargne clairs, afin d’inciter les employés à économiser davantage pour leur retraite. Ces mesures, devraient permettre de gérer la crise, bien que certains experts les trouvent encore trop timides et déplorent le fait, qu’aucune action concrète n’ait été entreprise pour mettre fin à la vague de fermeture des systèmes de pensions privés.


Publié le Mercredi 20 Août 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 485 fois